L'aide médico-psychologique

L'AMP accompagne au quotidien des personnes en situation de handicap, des personnes âgées dépendantes ou des familles traversant une période difficile. Le point sur une profession axée sur l'humain et la polyvalence.

Accompagner et aider

L'aide médico-psychologique réalise, aux côtés des personnes aidées, les gestes de la vie quotidienne dans le but de favoriser le maintien ou le développement de leur autonomie. Il exerce des missions d'action éducative, telles que : 

  • le coucher, le lever
  • la toilette
  •  la prise des repas
  • réalisation de certains soins, sous la responsabilité d'un infirmier
  • l'accompagnement lors des déplacements (courses, médecins, etc.)
  • faire participer la personne aux diverses tâches quotidiennes
  • veiller au confort physique et psychologique de la personne

Son rôle

L’AMP propose des activités variées selon l'état de la personne : faire de la peinture, de la musique, lecture, des jeux, etc. Il favorise ainsi la découverte et l'apprentissage de nouvelles connaissances.

Il aide également à développer les interactions entre l'aidé et l'extérieur pour rompre l’isolement dans lequel certaines personnes s’enferment à cause de leur maladie ou par manque de relations sociales ou familiales.

L'AMP accompagne la personne dans des situations difficiles : grossesse pathologique, naissance, décès. Il doit aussi savoir gérer les situations de conflits. 

Le projet personnalisé de la personne aidée

L'AMP observe la personne dans la vie quotidienne : 

  • son état de santé, son comportement et toutes les modifications qui surviennent
  • les signes de bien-être et de souffrance
  • ses capacités, ses difficultés
  • ses habitudes
  • ses goûts
  • ses attentes

Il échange les informations recueillies auprès de l'équipe pluri-disciplinaire et participe avec elle à la mise en place d'un projet individualisé. L'AMP suit le projet, l'évalue et en rend compte auprès de l'équipe pluri-disciplinaire.

Les atouts indispensables

1. Avoir le goût du contact. L’AMP doit établir une relation de qualité pour répondre à l’isolement des personnes handicapées ou dépendantes, pour comprendre leurs besoins et leurs désirs (même non exprimés) et pour pouvoir y répondre.

2. Il doit s’intéresser aux personnes en difficulté, savoir être à l'écoute.

3. Être observateur et patient, polyvalent, et adaptable à toutes les situations.

4. Disposer d'une bonne résistance physique. L'AMP est amené, au cours des soins quotidiens, à soutenir ou à porter ses patients.

5. Disposer d'un bon équilibre psychologique est également nécessaire pour exercer ce métier.

Pour devenir AMP

Le diplôme

Le métier est accessible avec le diplôme d'État d'Aide médico psychologique (DEAMP), délivré par le DRJSCS (Directions Régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale).

La formation

Elle est établie sur une durée de 12 à 24 mois. Les modalités de sélection sont propres à chaque école.

La formation est accessible par la voie initiale ou en cours d’emploi. Les titulaires de certains diplômes dans le secteur paramédical, sanitaire, social et familial peuvent être dispensés de domaines de formation ou bénéficier d'un allègement de cours. Pour plus d'informations : ministère des Solidarités et de la Santé.

Programme

Les cours théoriques portent sur les domaines suivants :

  • connaissance de la personne ;
  • accompagnement éducatif et aide individualisée dans les actes de la vie quotidienne ;
  • animation de la vie sociale et relationnelle ;
  • soutien médico-psychologique ;
  • participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé ;
  • communication professionnelle et vie institutionnelle.

Stage

L'étudiant doit effectuer un stage d'une durée de 24 semaines.

L'emploi

Où exercer ?

L’aide médico-psychologique travaille généralement dans les établissements ou services qui accueillent les personnes âgées ou handicapées : instituts médico-éducatifs, établissements hospitaliers (hôpitaux généraux, hôpitaux psychiatriques), maisons de retraite médicalisées, maisons d'accueil spécialisées, établissements et services d'aide par le travail (ESAT).

Il intervient au sein d’équipes pluri-professionnelles. Selon les situations, il travaille sous la responsabilité d’un travailleur social ou d’un professionnel paramédical. Suivant les structures et selon les circonstances, il seconde un éducateur, un animateur, un infirmier, ou encore un kinésithérapeute.

L'AMP peut également intervenir à domicile.

Les principaux employeurs

  • Le secteur associatif. La majorité des AMP exerce dans ce secteur.
  • Les communes. Certains AMP travaillent dans la fonction publique territoriale.
  • Le secteur hospitalier.

Perspectives d'évolution

L’AMP peut évoluer vers des métiers proches en effectuant des formations complémentaires. Il bénéficiera d'un allègement sur certains cours.

Quelques métiers : aide-soignant (diplôme DEAS, fiche ROME J1501). Auxiliaire de vie sociale (diplôme DEAVS, fiche ROME K1304). Technicien d'intervention sociale et familiale (diplôme DETISF, fiche ROME K1305).

Avec de l’expérience, il peut également devenir moniteur éducateur (diplôme DEME - fiche ROME K1207). Après cinq années d'expérience et l'obtention du DEES, l'AMP pourra exercer le métier d'éducateur spécialisé (fiche ROME K1207).

Aide médico-pyschologique 582x337