L'économie du grand âge : des métiers en plein développement

Derrière l’appellation de « seniors » se cache en réalité une grande diversité de profils, depuis les jeunes retraités dynamiques jusqu’aux personnes dépendantes. A chacun de ces profils répondent des besoins spécifiques, et donc des innovations, produits et services spécialement conçus pour eux. C’est cela, la "silver économie" !

une économie des seniors à suivre de près

Avec l'allongement de l'espérance de vie (85,4 ans pour les femmes, 79,5 ans pour les hommes), 1 Français sur 5 a aujourd'hui plus de 60 ans. Ils représenteront 30% de la population en 2030 (soit 20 millions de personnes). La "silver économie" : une économie des seniors à suivre de près, car elle sera un pourvoyeur d’emplois de plus en plus important dans les années à venir.

Il existe trois grands groupes de personnes destinataires des produits et services de la « silver économie »* :

  • les seniors dits « actifs », autonomes et indépendants ;
  • les seniors dits « fragiles », avec quelques limitations ou baisses de capacités ;
  • les seniors dits « dépendants », qui ont besoin d'aide pour accomplir les actes de la vie courante.
L’une des principales missions de la "silver économie" est d’améliorer la qualité de vie de toutes ces personnes, quel que soit leur profil, de garantir leur autonomie le plus longtemps possible, et ainsi d'allonger leur espérance de vie. Autrement dit, il s’agit de s'adapter au mieux à leurs singularités.

Cela implique une diversité insoupçonnée de métiers dans le secteur. Si certaines professions sont directement liées à l’activité médicale et au soin, d'autres se focalisent pleinement sur les dimensions sociales et relationnelles. Il est possible d'exercer au domicile des personnes comme au sein de structures de toutes dimensions, selon le profil du public accompagné. De quoi prêter main forte à nos aînés sous des formes très variées.

* Selon la définition du contrat de filière pour la silver économie établi en 2013

De nombreux métiers entre le soin et le social

Une large partie des produits et services conçus pour les seniors relèvent naturellement du secteur de la santé. On y observe tout particulièrement une montée en puissance d’activités telles que le soin à domicile, la télémédecine ou encore la production d’objets de santé connectés.

Les recrutements concernent les postes pouvant être exercés après des formations courtes, comme celui d'auxiliaire de vie sociale, qui inclut tâches ménagères et travail relationnel, au service de l'autonomie des personnes âgées. Un métier qui s’exerce notamment dans le cadre de l'aide à domicile, ou encore celui d'aide médico-psychologique, qui nécessite une formation de 12 à 24 mois.
Pour vous faire une idée du métier d'auxilaire de vie sociale qui intervient en grande partie auprès des personnes âgées, rien de tel que de faire un tour sur le site d'une grande fédération du secteur, telle l'UNA (Union Nationale de l'Aide, des Soins et des Services aux domiciles).

Les recrutements peuvent également concerner des postes requérant plusieurs années d’études, comme celui de médecin gériatre.

Envie de voir les métiers de l'aide des personnes âgées en action ? Visionnez la série de vidéos réalisée il y a quelques mois par le collectif "Les métiers du grand âge".

Des services innovants pour le bien-être de nos aînés

Les professions dédiées au grand âge incluent, au-delà des soins et de la santé stricto sensu, différentes activités d'accompagnement qui requièrent des compétences sociales et relationnelles bien spécifiques. Ces métiers donnent à ceux qui l'exercent un fort sentiment d'utilité sociale, et un sens immédiat au travail mené.

Le soin esthétique, par exemple, peut jouer un formidable rôle dans la revalorisation de l'estime de soi. L'activité de socio-esthétique constitue à ce titre un métier innovant destiné à répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées. Après une formation classique en esthétique-cosmétique, des spécialisations ont été créées, permettant de devenir socio-esthéticien, et ainsi d'exercer dans des milieux médicalisés, dans le cadre des soins médicaux et éducatifs reçus par les personnes accompagnées.

Vous aimez redonner le sourire aux personnes âgées ? Devenez animateur en gérontologie !

Un autre exemple ? Si vous êtes peu enclin à réaliser des activités de soin, et davantage porté sur les aspects éducatifs et culturels du "prendre soin", le métier d'animateur en gérontologie est peut-être fait pour vous ! Au service du bien-être des personnes âgées, l'animateur en gérontologie se focalise sur l'entretien et le développement de leur lien social, tant dans les relations individuelles que collectives. Pour cela, il s'appuie notamment sur l'organisation d'activités artistiques et sportives, en veillant à ce qu'elles soient adaptées aux capacités des personnes.

La « silver économie » concerne quasiment toutes les filières

Le vieillissement de la population a des impacts à plusieurs niveaux dans la société. Il va ainsi créer des viviers d'emplois dans des domaines tels que l'habitat, les transports, ou encore les loisirs et la communication.
En matière de logements, par exemple, le vieillissement augmente les besoins d'aménagement des salles de bain et de transformation des cuisines.
Les systèmes connectés de contrôle à distance des portes génèrent également une activité spécifique. Autant d'innovations complémentaires des métiers de l'accompagnement, la finalité principale étant toujours celle du lien humain développé autour de la personne âgée et de son environnement immédiat.

Des fonds dédiés pour les entrepreneurs et les start-ups

Vous avez l’esprit entrepreneurial et la « silver économie » vous donne des idées ? Pour les entrepreneurs, en Île-de-France, le pôle d'activité « Silver valley» peut permettre d'obtenir des financements auprès de Bpifrance, via le fonds Sisa (Services innovants aux acteurs de la santé et de l'autonomie).
Les autres régions ont également mis en place des fonds de soutien, tout comme certaines mutuelles ou caisses de retraite.
Depuis cinq ans, le secteur a aussi son salon avec la « Silver Economy Expo » : le signe d'un secteur en expansion, au besoin de compétences toujours croissant et toujours plus diversifié.

Face à cette kyrielle de métiers et de besoins émergents, la "silver économie" a sans doute des opportunités professionnelles intéressantes à vous proposer, parlez-en à votre conseiller Pôle emploi !

Pour aller plus loin

Le salon de la « silver économie »