Opérateur - opératrice de signalisation électrique

Ce professionnel est chargé de surveiller et d’entretenir les installations électriques présents sur les voies ferrées.

Au sommaire

  • Le métier
  • Conditions de travail
  • Les opportunités d'emploi
  • Devenez opérateur de signalisation électrique !

Le métier

L'opérateur/l'opératrice de signalisation électrique (fiche ROME I1309) est chargé de surveiller le bon état des installations électriques présents sur les voies ferrées :

  • contrôle des signaux et aiguillages,
  • passages à niveau,
  • systèmes de détection et d’espacement des trains,
  • système d'enclenchement des trains.


Il assure l’entretien et la maintenance corrective des installations électriques de signalisation ferroviaire.

Autre mission : l'opérateur de signalisation électrique contribue également aux travaux de renouvellement ou d'installations d'alimentation électriques, afin de moderniser les voies. Il organise la sécurité des chantiers, la protection du personnel. Il supervise les travaux de maintenance ou de réparation effectuées par des entreprises extérieures.

Témoignage de Aurore Dumas, opératrice de signalisation électrique

« Ce qu’on fait, c’est de la maintenance ou du nettoyage. On vérifie que tout est en bon état. On intervient sur les aiguillages, la signalisation, les passages à niveau et tout ce qui est retour courant traction, c’est-à-dire le courant qui passe de la caténaire, ensuite il traverse le train et il termine sa course dans le rail. Et nous on assure la continuité du courant.
Et sinon, il y a aussi le dépannage, où on est appelé à n’importe quelle heure de n’importe quel jour » (voir la vidéo).

Conditions de travail

Les caractéristiques du métier


Les horaires sont réguliers. Vous pouvez être amené à travailler de nuit, le week-end, ou lors des jours fériés.
Vous pourrez assurer, par roulement, un service d’astreinte (obligation d’intervenir en cas d’incident, pour des dépannages).

Votre formation

  • un bac S,
  • un bac technique,
  • ou titulaire d'un bac pro (et diplôme de niveau IV) de spécialité électrique, électrotechnique, automatisme ou informatique.

Pensez à l'alternance !

La SNCF propose des formations post Bac d'une durée d'un an. Pour plus d'informations, consultez le site web.

Les qualités et compétences requises

« Je dirais méticuleux, faire bien attention à ce qu’on fait », nous confie Aurore Dumas. « C’est un métier quand même très technique, on a beaucoup de choses à savoir. On a beaucoup de responsabilités dans ce métier, dans le sens de la sécurité. Si jamais on fait une erreur, on peut faire dérailler un train (...) Plus on acquiert de l’expérience, plus on est à l’aise dans ce métier et on est sûr de ne pas faire de bêtise ».

Autres qualités indispensables :

  • Aimer le travail en équipe
  • Être rigoureux
  • Avoir des capacités d'organisation et d'analyse
  • Être autonome


Enfin, le permis B est exigé.

Les opportunités d'emploi

« La SNCF recrute partout en France des opérateurs de signalisation et continuera à recruter. Les opportunités sont là, elles sont réelles », nous informe Alexandre Nicollet.

Bon à savoir

Consultez les offres d'emploi disponibles sur sncf.com. Sachez qu'il existe de belles possibilités d’évolution de carrière au sein du groupe, vers des postes de techniciens, voire de cadres.

Devenez opérateur de signalisation électrique !

Poser sa candidature auprès de la SNCF : les différentes étapes


1. Avant d'envoyer votre candidature, consultez la fiche métier et vérifiez bien que votre profil correspond au poste. La sélection est sévère !

Conseils

Consultez les témoignages d'opérateur de signalisation électrique sur le web. Vous en saurez plus sur leur quotidien, les contraintes, les qualités requises, et les conditions d'accès au métier.

Autres sources d'informations : les forums de discussion (exemple : http://www.cheminots.net/).

2. Créez ensuite votre compte et déposez votre candidature en ligne sur sncf.com.

3. Votre candidature intéresse l'entreprise ferroviaire ? Vous serez contacté par téléphone pour un entretien.

Tests d'évaluation

Prochaine étape : les évaluation, afin de vérifier si vous correspondez au poste.

4. Evaluation de vos compétences professionnelles avec des épreuves individuelles et/ou collectives (tests et mises en situation professionnelles).

5. Evaluation de votre motivation pour le poste et pour l’entreprise avec deux entretiens individuels.

6. Visite médicale d’embauche et évaluation de vos aptitudes aux missions de sécurité selon le poste.

Votre candidature a été retenue ?

Vous bénéficierez d’une formation rémunérée en alternance, dans un établissement et un centre de formation SNCF.

Opérateur de signalisation électrique 582x337