Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Créer sa start-up

Les incubateurs

Un incubateur est une structure d'accompagnement destinée aux porteurs de projets. Il met à leur disposition des services indispensables au bon démarrage et au développement d’une entreprise innovante.

Les incubateurs

Biotechnologies, informatique, santé, … Quel que soit le secteur d’activité, les incubateurs accompagnent les porteurs de projet à caractère innovant dans tous les aspects de la création d'entreprise, en leur proposant un certain nombre de services.

Leur objectif : transformer une idée innovante en entreprise performante.

Les différents types d'incubateurs

En France, les incubateurs ont à l’origine été créés pour favoriser l’émergence de projets des laboratoires de recherche publique ou de l’enseignement supérieur (universités ou grandes écoles) et de les valoriser.

Les projets ont évolué, avec une ouverture au monde économique classique. De nombreuses structures ont été mises en place, très différentes à plusieurs niveaux :

  • leurs modes de fonctionnement (public-privé, privé, etc.),
  • leurs finalités (transfert de technologies, attractivité, développement économique, retour sur investissement, etc.),
  • leurs secteurs d'intervention (biotech, numérique, robotique, etc.),
  • leurs publics (étudiants, femmes, etc.)
  • et leurs conditions d'admission.

Difficile de les classifier. En tenant compte des grandes différences, l'APCE recense 6 types d'incubateurs :

Les incubateurs publics dit incubateurs « Allègre »

  • Leur mission : favoriser le transfert de technologies développées dans les laboratoires de recherche publique vers le privé par la création d’entreprises innovantes.
  • Ils ont été constitués au niveau régional, à l’initiative d’établissements d’enseignement supérieur ou d’organismes de recherche.
  • Ils dépendent du Ministère de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur.

Les incubateurs privés

  • Incubateurs dédiés aux projets de services innovants.
  • Mis en place par des associations professionnelles et avec le soutien des collectivités locales, à l'initiative d'entrepreneurs, d'investisseurs, d’organismes privés, avec le soutien ou non de partenaires publics et de grandes entreprises.
  • Certains prennent la forme d'accélérateurs.

 

Les incubateurs rattachés aux grandes écoles

  • Présents dans les grandes écoles telles que Centrale, Polytechnique, Telecom Paris Tech, HEC, etc.
  • Les services proposés varient d’une structure à une autre. 
  • Les accompagnements ne sont pas limités dans leur durée.

Les incubateurs de grandes entreprises

  • Certaines grandes entreprises ont mis en oeuvre des stratégies d'open innovation, notamment en créant leur propre incubateur afin d'attirer des talents et des ressources nouvelles.

Les incubateurs de collectivités locales

  • Mission : soutenir l'innovation pour créer de l'activité économique et de l'emploi, et contribuer au développement économique voire social de leur territoire.

Les CEEI (Centre européen d’entreprises et d’innovation)

  • Organismes publics qui détectent et accompagnent des projets de création d’entreprises innovantes.
  • Labellisés par l’Union européenne et soutenus par la Commission européenne via le réseau EBN (European Business and Innovation Center Network).

Un large éventail de services

Les incubateurs proposent plusieurs types d’aides aux entreprises incubées :

  • Un programme de soutien à l’entrepreneuriat : des modules de formations, conférences, méthodologies, mentoring, ...
  • Une aide au management de type entrepreneurial,
  • Un accompagnement et une mise en relation avec d'autres entrepreneurs,
  • Une aide au financement d’études marketing, de ciblage, d’élaboration du modèle économique,
  • Un hébergement modulaire selon la taille et les besoins de l’entreprise (stockage, salles de réunions, bureaux, etc…),
  • Des services partagés (informatique, plateforme logistique, secrétariat, etc.),
  • etc.

L'offre varie selon l'incubateur. 

Incubateur, accélérateur... quelles différences ?

L'accélérateur est un modèle d'incubateur (cf. tableau - incubateurs privés).

Développés sur des fonds privés, ils sont orientés mobiles / Internet.

Autres caractéristiques :

  • un mentorat fort (souvent une personnalité connue) et la présence d’entrepreneurs ou de business angels ayant un réseau professionnel important,
  • la mise à disposition à des espaces technologiques mutualisés,
  • la mise à disposition à des ressources technologiques.

«  Y Combinator  » créé par Paul Graham en 2005 dans la Silicon Valley, est l'un des premiers accélérateurs. Il a été suivi par TechStars en 2006, puis par Seedcamp en 2007.

Où trouver un incubateur ?

Le site mon-incubateur.com propose une liste importante d'incubateurs et d'accélérateurs partout en France. 

Consultez également le site de l'APCE.

A noter

Vous souhaitez intégrer un incubateur? Les modes de sélection des projets et d'admission dépendent de l'organisme.

Renseignez-vous sur les critères d'entrée avant de poser votre candidature. Certains s'adressent à des projets naissants quand d'autres sont destinés à des entreprises en recherche de croissance voire de développement.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)

Créer sa start-up !