Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Nautisme : une passion française

Stratifieur (H/F)

Il/elle est un(e) spécialiste des matériaux composites avec lesquels il/elle fabrique des pièces pour la construction navale, aéronautique ou automobile.

Le stratifieur (H/F) réalise à l'unité ou en série, à partir d'un moule, les différentes pièces en fibre, matériaux composites, nécessaires à la construction de la coque ou du pont d'un bateau (fiche ROME H3203).
Les matériaux composites sont un « mélange » savamment organisé de résines plastiques et de matériaux comme le tissu de verre, le Kevlar, le carbone qui servent d'armature et assureront la rigidité.

Le travail du stratifieur consiste à superposer sur le moule de la pièce à réaliser des couches successives de ces matériaux, strate après strate (d'où le nom du métier), selon la gamme de fabrication.

Le stratifieur (H/F) travaille dans les chantiers navals et ateliers d'entreprises spécialisées dans la fabrication ou la réparation de voiliers ou de bateaux à moteur. 

Un métier varié récent

Ce métier est apparu avec la généralisation de la construction en polyester des bateaux de plaisance : la plus grande partie de leur coque et de leur superstructure est désormais moulée dans les chantiers nautiques.

La coque ou les pièces sont fabriquées dans des moules en matière plastique qui durcissent à la chaleur après que le stratifieur ait passé une couche de cire pour faciliter le démoulage en fin de travail, puis une couche de gel coat (peinture). Pour la réalisation, le stratifieur dépose successivement plusieurs couches (strates) de plaques de tissus de fibres de verre qu'il imprègne de résine.

Il/elle fait remonter le mélange (résine) à travers les fibres du tissu et à l'aide d'un outil, appelé « ébulleur », il/elle chasse les bulles qui apparaissent à la surface. Après un temps de séchage et de finition, il/elle démoule la pièce, ébarbe (enlève les restes de fibres qui peuvent dépasser à certains endroits), ponce et polit la pièce.

Viennent ensuite les différentes étapes de finition afin de corriger les imperfections.

Le soin et la minutie sont indispensables à tous les moments de la fabrication et particulièrement lors des finitions.

Le stratifieur (H/F) peut être spécialisé(e) et intervenir sur une étape précise de la fabrication ou encore être polyvalent. Il/elle est responsable de son outillage. Il/elle entretient les moules, les répare pour permettre une création de pièces impeccables.

Techniquement, l’importance des pièces à fabriquer est directement liée aux contraintes techniques et aux matériaux utilisés, le tout en conformité avec les conditions d’application et le temps de séchage.
Le métier de stratifieur possède également plusieurs appellations, qui rentrent dans le cadre de sa profession. Aussi, on peut l’appeler "mouleur en stratifié", "stratifieur-mouliste", "applicateur stratifieur", "maquettiste-prototypiste en stratifiés" ou encore "pistoleteur". Autant de dénominations qui font partie intégrante du métier de stratifieur.

Au sein de l'atelier, les consignes de sécurité sont strictes. Une combinaison, un masque sont indispensables en raison de la manipulation des produits et du travail dans une atmosphère nécessitant une constante ventilation (odeurs, poussières).

Le stratifieur (H/F) est aussi amené(e) à utiliser des appareils de métrologie, afin de contrôler la conformité des pièces, identifier les écarts et traiter celles-ci en fonction de leurs éventuels défauts.

Conditions de travail

La position de travail du stratifieur est le plus souvent la station debout dans le milieu fermé d’un atelier, rarement sur un chantier en plein air.

Ce métier ne peut pas être exercé par une personne sujette à des allergies aux odeurs de solvants, de résines ou aux poussières. Certaines opérations nécessitent le port d’un masque. En raison des produits utilisés des consignes de sécurité sanitaire sont à respecter.

Les horaires de travail dépendent de l’organisation de l’entreprise : horaires classiques ou travail posté (2x8). Le stratifieur (H/F) opère rarement seul(e) mais le plus souvent par équipe de 2 ou 3.

Compétences et aptitudes nécessaires

Une bonne vision, une grande habileté manuelle et gestuelle, une appréciation tactile des états d’une surface sont indispensables à l’exercice de ce métier.

Par ailleurs le stratifieur (H/F) doit être méticuleux/euse, rigoureux/euse, patient(e) et être prédisposé(e) au travail en équipe. 

Accès au métier

Ce métier est accessible avant le bac avec un CAP Plasturgie ou Composites et ouvrages chaudronnés, et au niveau Bac avec un Bac professionnel Plasturgie.

Une certification, un certificat et un titre professionnel permettent d’accéder à ce métier par la formation continue ou la VAE (validation d’acquis de l’expérience) :

  • CQPM Stratifieur en matériaux composites,
  • Certificat de qualification professionnelle (CQP) Matériaux composites (reconnu par la branche navigation de plaisance),
  • Titre professionnel ajusteur mouliste.

Perspectives d'évolution

Ce métier, récent, est en constante évolution. Avec de l’expérience, il est possible de se spécialiser et d’intervenir sur une étape précise ou au contraire, d’être polyvalent.

Le stratifieur (H/F) peut également évoluer vers un poste d’encadrement (chef d’équipe, responsable d’atelier…). L’évolution professionnelle est plus rapide avec un niveau BTS ou DUT.

En outre, la création de son propre atelier de réparation de navires de plaisance ou de planches à voile est toujours possible. 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)

Hissez les voiles !

Pour aller plus loin...