Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
A l'affiche

Vers les métiers de la transition écologique

L'économie verte est créatrice d'emplois. De la gestion des déchets et des énergies, à l'installation de matériel innovant en passant par l'agriculture bio, le spectre des métiers recherchés y est large.

 Transition écologique

Les métiers liés à la transition écologique englobent les professions dites vertes, c'est-à-dire qui ont une finalité environnementale et verdissante. En France, près de 4 millions de professionnels travaillent dans ce secteur. Il s'agit de postes allant du CAP au bac +8 et qui sont aussi bien adaptés aux jeunes qu'aux profils en reconversion. 

Le bois, pourvoyeur d'emploi

En 2017, l’économie verte représentait 16,5% des offres d’emploi. La filière bois-énergie est l'un des secteurs qui recrute le plus : elle propose plus de 400.000 emplois à des profils divers, comme par exemple les postes de gestionnaire de plateforme ou d'ingénieur agronome.

De nombreux débouchés découlent de cette branche du développement durable : construction, scierie, travaux forestiers et d'emballages, encadrement de négoce.

L'éolien et le solaire ont le vent en poupe

Les profils exerçant dans les domaines de la biomasse et la méthanisation sont également recherchés. Les métiers les plus concernés sont, entre autres : équipementier pour les digesteurs, développeur de projet de méthanisation, ingénieur d’étude en méthanisation, collecteur de biodéchet, technicien d’exploitation, etc.

Energies renouvelables riment avec solaire et éolien. Les chefs de projet éolien et les techniciens de maintenance éolien ont le vent en poupe dans ces deux filières. En 2017, selon France énergie éolienne, quatre emplois par jour ont été créés dans le solaire et l'éolien.

La rénovation énergétique recrute

Les professions en rapport avec l’installation de matériel innovant voient également leurs effectifs augmenter. A côté des postes de couvreur-zingueur, façadier, étanchéiste, charpentier, plombier, ce domaine d'activité recrute de plus en plus de profils de techniciens thermiciens (spécialistes des installations de chauffage, de production d’énergie et de climatisation), mais aussi d’électrotechniciens et de domoticiens pour la mise en place d’équipements intelligents visant à maîtriser la consommation d’énergie.

Un autre métier a succès : coordinateur de projet de rénovation énergétique de bâtiment, aussi appelé technicien-conseil en rénovation énergétique de bâtiment ou chargé d’affaires en rénovation énergétique de bâtiment.

Faire des déchets un métier

Loin des préjugés, la transformation et la valorisation des déchets est aussi créatrice d'emploi. Et, dans ce domaine, il n'y a que l'embarras du choix : équipier de tri (éboueur, ripeur, agent de collecte), agent de tri à technico-commercial, chauffeur, conducteur d’engin, agent de maintenance, responsable d’exploitation.

La sensibilisation et l'économie circulaire font partie des piliers de l'économie verte. Les métiers relatifs à ce sujet se multiplient depuis quelques années, à l'image de la création du poste d’ambassadeur de tri exercé notamment auprès des collectivités.

Les recycleries et les ressourceries qui participent au réemploi d'objet ou de matériels, à la réparation et à la réutilisation des produits, offrent également des opportunités.

Le triomphe du bio

L'agriculture bio excelle en matière de recrutement. Entre 2012 et 2017, selon le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, 49.200 emplois ont été créés dans ce secteur, qui a également des besoins dans les métiers de la transformation, de la distribution et de la vente au détail. 

Autres articles pouvant vous intéresser

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)

#VersUnMétier

Pour répondre aux besoins de recrutement des métiers en tension, en septembre dernier, Pôle emploi a lancé l’opération #VersUnMétier. Renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaître le dispositif adapté aux métiers de la transition écologique.

Formez-vous !

10 000 formations aux emplois de la transition énergétique vont être cofinancées par Pôle emploi dans le cadre des préparations opérationnelles aux emplois de la transition. Renseignez-vous auprès de votre conseiller.