Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Définir votre projet professionnel

Devenez menuisier en moins d’un an

Grâce à sa formation, le nouveau menuisier accède à un secteur qui recrute aussi bien dans les grandes que dans les petites entreprises. Il peut espérer évoluer vers des postes à responsabilité ou monter sa propre entreprise artisanale.

Professionnel du bois, le menuiser est aussi un spécialiste de l’aménagement intérieur. Il fabrique fenêtres, portes, parquets sur mesure, aide son client à choisir le matériau le plus adapté, conçoit les plans, trace et découpe les éléments, les ajuste et les pose. Il peut proposer à son client des idées pour ses agencements intérieurs et extérieurs et ses projets de rénovations diverses.

Un métier qui recrute

Selon l’Enquête Besoins en Main-d'Œuvre menée par Pôle Emploi, les métiers de « menuisiers et ouvriers de l'agencement et de l'isolation » gravitent dans des secteurs en tension : plus de dix mille projets sont prévus en France en 2018, et près de 70 % de leurs initiateurs anticipent des difficultés de recrutement. À titre de comparaison, les difficultés de recrutement s’élèvent à 61,2% dans la construction, et à 44,4 % tous métiers confondus.

Quelle formation ?

En réorientation, le CAP est un diplôme idéal pour revenir rapidement sur le marché du travail ou poursuivre sa formation et se spécialiser. En un an, il est possible d’obtenir un titre professionnel de niveau V pour le métier de menuisier agenceur. Par la suite, on peut être recruté par une entreprise industrielle, une entreprise de construction, un artisan menuisier, ou bien continuer avec un Bac pro ou un BTS. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi. 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)