L'aide aux frais pédagogiques

Une formation peut être payante et les coûts pédagogiques (c'est-à-dire le prix de la formation) sont parfois à la charge des stagiaires, selon le stage que vous suivez et en fonction de votre statut, une aide financière peut vous être accordée.

L'aide aux frais pédagogiques 582

Bon à savoir

Ne versez jamais d'arrhes ni de droits d'inscription à un organisme de formation sans vous être assuré des possibilités de prise en charge financière de vos frais et de la rémunération que vous percevrez. 

Vous êtes demandeur d'emploi et vous souhaitez suivre une formation

  • L'Action de formation conventionnée par Pôle emploi (AFC)

Si vous êtes demandeur d’emploi, que vous soyez indemnisé ou non, l’AFC vise à combler l’éventuel écart entre les compétences que vous détenez et les exigences du marché du travail.

Consultez la fiche « L’Action de formation conventionnée par Pôle emploi (AFC) ».

  • L'Aide individuelle à la formation (AIF)

L’aide individuelle à la formation (AIF) est un dispositif de financement des frais pédagogiques des formations si vous êtes demandeur d’emploi. Elle peut être mobilisée lorsque les frais pédagogiques ne peuvent être pris en charge par aucun autre dispositif de financement existant.

Consultez la fiche « L’Aide individuelle à la formation (AIF) ».

  • Le Programme de formation du Conseil régional :

Que vous soyez demandeur d’emploi, salarié, inscrit ou non à Pôle emploi, quel que soit votre âge, ce dispositif vous permet d’accéder ou de rester en emploi, soit en suivant un parcours qualifiant, soit réalisant par un ajout de compétences.

Consultez le portail interrégional formation emploi inter-carif qui propose un moteur de recherche de formation professionnelle par région. 

Vous suivez une formation préalable à votre recrutement

  • L’Action de formation préalable au recrutement (AFPR)

Vous pouvez mobiliser l’AFPR si vous constatez qu'il vous manque une ou plusieurs compétences pour l’un des postes suivants :

- un contrat de travail à durée déterminée (CDD) de plus de 6 mois jusqu’à 12 mois ;
- un contrat de professionnalisation à durée déterminée ;
- un ou des missions en contrat de travail temporaire d’au moins 6 mois dans les 9 prochains mois.

Avec l’accord de votre futur employeur, l’action de formation préalable au recrutement (AFPR) vous permet de combler l'écart entre les compétences que vous détenez et celles que requiert l'emploi que vous visez. Ce dispositif s'applique à toute personne inscrite à Pôle emploi.

Consultez la fiche « AFPR ».

  • La Préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POE I)

Si vous constatez qu'il vous manque quelques compétences pour un poste en contrat de travail à durée indéterminée (CDI) ou en contrat à durée déterminée (CDD) d'au moins 12 mois, vous pouvez mobiliser la préparation opérationnelle à l’emploi individuelle.

Avec l’accord du futur employeur, la POE I vous permet de combler l'écart entre les compétences que vous détenez et celles que requiert l'emploi que vous visez. Ce dispositif s'applique à toute personne inscrite à Pôle emploi.

Consultez la fiche « POEI ».