Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Bien vous organiser

Compétences et qualités attendues par les recruteurs

Savoir-être, expérience, autonomie, polyvalence… À quel critère un recruteur est-il le plus sensible ? Éléments de réponses.

Savoir-être et motivation

Pour tous les métiers qui impliquent un contact avec le public, le relationnel et la présentation sont des facteurs déterminants.

Dans les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration, ces qualités font partie des critères exigés par la majorité des recruteurs. Idem pour les métiers du commerce, du transport et de l'entreposage : le savoir-être est un atout primordial pour décrocher un emploi. La disponibilité et la motivation sont également des critères mentionnés par les recruteurs.

Polyvalence et capacité d’adaptation

Au sein des petits établissements de l’industrie, de la construction et du commerce de gros, ainsi que dans l'agriculture, la polyvalence et la faculté d’adaptation sont des qualités très recherchées.

Un employé d’une petite structure industrielle ou agricole est amené à effectuer des tâches différentes selon les commandes et les périodes de l’année. Et, lors des pics d’activité, ces structures doivent être sûres de pouvoir compter sur la réactivité de leur personnel.

En chiffres : 80% des petites structures de l’agriculture placent la polyvalence dans les premiers critères de recrutement, suivi de la disponibilité (60%). Idem pour le secteur de l’industrie et  pour les petits établissements de la construction, avec des taux aux environs de 70% pour le critère de la capacité d’adaptation.

Classement des compétences les plus recherchées

  • 1. Polyvalence, capacité d’adaptation : 64 %
  • 2. Expérience : 60 %
  • 3. Formation : 46 %
  • 4. Motivation, disponibilité : 45 %
  • 5. Relationnel, présentation : 43 %
  • 64 % des recruteurs avancent la polyvalence et la capacité d’adaptation comme les premières qualités recherchées.

L’expérience pour l'industrie, la construction et le commerce de gros

L'expérience est une qualité importante pour les établissements supérieurs à 20 salariés dans les secteurs de l’industrie, la construction, le commerce de gros et les transports… Ces entreprises privilégient l’embauche de candidats maîtrisant leur métier pour plus d’efficacité et d’autonomie.

Action sociale, santé et métiers intellectuels : formation et diplôme exigés

Les secteurs qui recrutent du personnel très qualifié exigent des niveaux d’études supérieures (enseignement, santé, action sociale, services techniques et scientifiques).

Il s’agit souvent de métiers réglementés qui impliquent donc des recrutements de candidats diplômés. 68% des établissements de plus de 20 salariés de la santé et de l’action sociale placent ainsi le diplôme dans les premiers critères de recrutement.

Pour les professions de l’information et de la communication, la formation représente aussi un critère important (52% à 59%), juste derrière l’expérience (66% à 69%).

Source : "Les compétences attendues par les employeurs et les pratiques de recrutement"

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)

On est là pour vous ! #26 - Le recrutement par compétences