Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Le secteur de la collecte, du tri et du recyclage

Les métiers de la filière eau, assainissement, déchets et air

En projet de reconversion ? Connaissez-vous les métiers des filières eau / assainissement / déchets et air?

On parle désormais de plus en plus d'économie verte, pour traduire que potentiellement tous les secteurs d'activité sont concernés, et toutes les fonctions. Les évolutions ne se traduisent certes pas de la même façon, ni dans la même ampleur ; toutefois, on s'aperçoit que des activités et compétences techniques, touchant au cœur des métiers évoluent, voire se créent.
La gestion de l'impact environnemental se distribue très largement !

Ces métiers souffrent parfois de problèmes de représentation ou de méconnaissance. En effet, respecter et préserver l’environnement et œuvrer dans ce secteur, c‘est avant tout économiser et traiter l’eau, gérer les déchets, lutter contre les nuisances sonores, réduire les polluants. Ce n’est pas uniquement œuvrer au grand air, agir sur la biodiversité d’autant que la gestion du patrimoine naturel représente un vivier d’emplois faible.
La gestion des déchets, l’assainissement et la gestion de l’eau peuvent potentiellement créer 43 000 emplois d’ici 2020 en lien avec les réglementations environnementales et nouveaux marchés (source MEDDEM, étude BCG 2009). Ces métiers sont le plus souvent accessibles sans diplômes et peuvent bénéficier de promotions internes par adaptation des compétences, valorisation des acquis de l’expérience, accompagnement à la mobilité (professionnelle, géographique).

Les représentations du secteur

- Certains métiers, très accessibles y compris sans qualification, souffrent d’une image négative alors même qu’ils sont « en tension » : agent de déchèterie, agent de propreté et d’hygiène…

- Les évolutions d’autres métiers sont méconnues, alors qu’ils peuvent être une opportunité de reconversion : Conducteur d’engins en industrie du recyclage, par exemple (possible reconversion depuis un autre secteur industriel).

- Certains métiers en lien avec l’environnement ont une image « noble » alors même que les débouchés sont réduits (ex: les métiers du patrimoine). Il est possible de participer à la préservation de l’environnement dans d’autres métiers : dépollution de site, assainissement de l’eau, autant d’activités avec un impact positif fort sur l’environnement.

- Le cœur des métiers « verts » est constitué par la filière Eau / Assainissement / Déchets / Air.

Pourquoi les métiers de la filière eau/assainissement/déchets et air se développent-ils ?

La réglementation se durcit : elle oblige à mieux trier et recycler les déchets. L’eau potable doit être acheminée en réduisant au maximum les déperditions dans les canalisations. La pollution de l’eau, des sols, de l’air doit être mesurée et maîtrisée.
Avec la hausse du prix des matières premières (métaux, pétrole), les matières issues du recyclage et réutilisables se développent.
Les consommateurs sont exigeants sur la qualité de l’eau, le traitement des pollutions. Ils sont soucieux de l’impact sur l’environnement.

Comment ces métiers vont-ils se développer ?

Avec le renforcement des activités telles que la recherche de fuites pour l’eau, la lutte contre le gaspillage, l’éducation des consommateurs, le tri et la valorisation des déchets.
Le niveau d’exigence en terme de qualité s’accroît (exemple : la qualité des matières recyclées pour être réutilisables), les techniques sont de plus en plus poussées pour renforcer les traitements de dépollution de l’eau ou encore le tri des déchets.
Quelles sont les compétences particulièrement recherchées : des qualités relationnelles avec le consommateur, des qualités techniques en lien avec le niveau croissant de la technologie utilisée, la compréhension des impacts environnementaux et de leurs enjeux.

Les étapes du cycle de vie d’un produit et les enjeux sur les différents métiers

Pour bien comprendre l’importance des métiers de l’eau / assainissement / déchets et air, il suffit de regarder les étapes du cycle de vie d’un produit et les enjeux sur les différents métiers correspondant à chacune des étapes :


1. La Recherche & Développement : les métiers de conception et de méthode sont concernés.

L’enjeu : utiliser moins de ressources fragiles ou dangereuses, anticiper le futur recyclage du produit.

2. La fabrication des produits : les métiers de production sont concernés.

L’enjeu : assurer la qualité et la sécurité environnementale.

3. Le transport : les métiers logistique et transports sont concernés.

L’enjeu : raccourcir les circuits de livraison, optimiser la logistique.

4. L’utilisation : les métiers de la commercialisation et du service après vente sont concernés.

L’enjeu : renforcer le conseil sur l’usage et le ré-emploi.

5. La gestion des déchets : les métiers de collecte et tri des déchets sont concernés.

L’enjeu : augmenter le tri des produits en fin de vie devenus déchets.

6. La production des matières premières : les métiers du recyclage et de la bio-énergie sont concernés.

L’enjeu : réduire les déchets incinérés, augmenter le recyclage et la valorisation sous forme d’énergie.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)