Je suis assistant(e) maternel(le) d’un particulier

Vous êtes assistant(e) maternel(le), employé(e) par un particulier, vous avez la garde d’un ou plusieurs enfants ? Vous pouvez prétendre à l’allocation chômage en cas de perte d’un ou de plusieurs de ces contrats, si les conditions sont remplies.

Assistant maternel d’un particulier 582x337

Les salariés concernés

Les assistant(e)s maternel(le)s concerné(e)s sont les personnes employées directement par des particuliers. Pour les relations de travail avec leur employeur, elles dépendent de règles spécifiques issues de la Convention collective nationale des assistants maternels du particulier employeur.

BON A SAVOIR

Les professionnels embauchés par des crèches ou des associations ne sont pas concernés par les dispositions ci-dessous (consultez le « Livret assistant(e) maternel(le) »). 

Les conditions d’attribution

  • En cas de perte d’un ou plusieurs contrats de travail suite au déménagement d’une famille ou de la scolarisation d’un enfant, vous avez droit à l’allocation chômage si vous avez perdu votre activité et que vous avez travaillé au moins 6 mois ou 910 heures.
  • Vous pouvez vous inscrire comme demandeur d’emploi même si vous continuez à garder un ou plusieurs enfants. C’est ce qu’on appelle des « activités conservées », c’est-à-dire des contrats de travail qui sont toujours en cours.
  • Vous devez informer Pôle emploi, tous les mois au moment de votre actualisation, de vos activités conservées et exercées. Vous devrez également envoyer ou télécharger, ensemble et en un seul envoi, tous vos bulletins de salaire.

BON A SAVOIR

Vous pouvez perdre votre allocation si vous démissionnez, car la condition de « perte involontaire d’emploi » ne sera plus remplie. A noter que dans certaines circonstances, votre démission peut être considérée comme légitime. Ce sera notamment le cas si votre employeur refuse de procéder aux vaccinations légales d’un des enfants gardés et que cela vous conduit à démissionner. 

Le montant d’allocation

Votre allocation sera calculée sur la base :

  • Des salaires de toutes les activités perdues au cours des 12 derniers mois complets avant votre dernier jour travaillé et payé ;
  • Des salaires bruts (sans les congés payés, ni les indemnités repas et entretien).

La durée d’indemnisation

La durée des droits est calculée en fonction de la durée des emplois perdus :

  • pour les moins de 53 ans, elle sera de 730 jours (2 ans) ;
  • pour les demandeurs d’emploi de 53 à 54 ans, elle sera de 913 jours (2 ans et demi) ;
  • pour les 55 ans et plus, la durée maximale sera de 1 095 jours (3 ans).  

En cas de nouvelle activité alors que vous êtes indemnisé

Si vous gardez un nouvel enfant, il s’agit d’une activité reprise. Selon votre salaire, le montant mensuel d’allocation chômage va baisser. Si vous avez plusieurs nouveaux enfants en garde, votre allocation mensuelle sera calculée sur la base du total de vos différents bulletins de salaire. 

DANS LE DETAIL
 

Calcul de votre allocation mensuelle =
Votre allocation chômage - 70 % du salaire brut perçu dans le mois


Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le simulateur de reprise d’activité sur votre espace personnel.