Arnaques à l’emploi : adoptez les bons réflexes

Pôle emploi et Cybermalveillance.gouv.fr s’associent pour vous proposer 2 fiches portant sur les risques cybercriminels liés aux propositions et aux offres d’emploi. Ces fiches vous apportent des conseils pratiques pour vous prémunir des arnaques à l’emploi, et agir si vous en êtes victime.

paragraphe-image-23

Arnaques à l’emploi : de quoi s’agit-il ?

Des cybercriminels sont à l’œuvre sur internet. Ils se font passer pour de vrais recruteurs auprès des candidats en publiant de fausses offres d’emploi, ou en les contactant directement avec une fausse proposition d’emploi.
Ces fausses propositions et offres d’emploi prennent le plus souvent toutes les apparences de la réalité et cherchent à attirer les candidats avec une rémunération et/ou une souplesse horaire particulièrement attractive(s).
Leur objectif est de soutirer de l’argent aux candidats, ou de leur dérober des informations personnelles sensibles (données bancaires, numéro de sécurité sociale, etc.) pour en faire un usage frauduleux.

Comment s’en prémunir ?

Pôle emploi et Cybermalveillance.gouv.fr publient 2 fiches qui vous donnent des conseils pratiques de prévention pour vous prémunir des arnaques à l’emploi.
Il vous est ainsi rappelé de ne jamais transmettre d’informations personnelles (Relevé d'identité bancaire, numéro de sécurité sociale, copie de pièces d’identité, etc.) à un recruteur tant que vous ne l’avez pas rencontré.
Vous ne devez également jamais verser de l’argent à un recruteur potentiel, ni accepter d’argent d’un futur employeur tant que vous n’avez pas signé de contrat de travail.
Si vous recevez une proposition d’emploi qui vous semble malhonnête, n’y donnez pas suite.

Que faire si vous êtes victime d’une arnaque à l’emploi ?

Si vous pensez être victime d’une tentative d’arnaque à l’emploi, interrompez immédiatement toutes relations avec le soi-disant recruteur.
Si vous avez transmis vos informations bancaires, informez-en immédiatement votre banque et vérifiez les mouvements sur votre compte bancaire.
Dans les 2 fiches, des informations juridiques vous sont également données pour définir et mettre des mots sur le dommage subi, et déposer plainte.

EN SAVOIR PLUS SUR CYBERMALVEILLANCE.GOUV.FR

Cybermalveillance.gouv.fr est le dispositif national d'assistance aux victimes de cybermalveillance et de sensibilisation aux risques numériques des publics. Pilotée par le Groupement d’Intérêt Public (GIP) ACYMA, la plateforme en ligne Cybermalveillance.gouv.fr assure un accompagnement à deux niveaux :
- vous êtes victime d'actes de cybermalveillance ? Cybermalveillance.gouv.fr fait un diagnostic précis de votre situation et vous met en relation, le cas échéant, avec les spécialistes et organismes compétents proches de chez vous ;
- vous souhaitez comprendre les risques numériques et savoir comment réagir ou adopter les bonnes pratiques ? Cybermalveillance.gouv.fr met à disposition des outils de sensibilisation et de nombreux conseils sur des thématiques du quotidien.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cybermalveillance.gouv.fr.
Découvrez les fiches réalisées par Cybermalveillance et Pôle emploi.