Assurance maladie, maternité, invalidité, décès

C’est une question importante que vous vous posez peut être : quelle est ma couverture maladie lorsque je suis demandeur d’emploi ?

Image 850x523

Avant de répondre à cette question, deux  définitions pour bien comprendre l’étendue de vos droits.

L’assurance maladie délivre deux types de prestations :

  • les prestations en nature : remboursement des soins et des médicaments ;
  • les prestations en espèces : indemnités journalières versées par la sécurité sociale pour compenser les pertes de revenus en cas d’arrêt de travail.


Pour connaitre votre couverture maladie, cela dépend de deux éléments : si vous êtes ou non  demandeur d'emploi indemnisé et si vous aviez ou non la qualité d’assuré social avant d’être au chômage.

Vous êtes un demandeur d’emploi indemnisé

Vous percevez l'une des allocations suivantes : allocation d’aide au retour à l’emploi, allocation de solidarité spécifique, allocation spécifique de reclassement, allocation spécifique de reclassement, allocation de fin de formation, allocation temporaire d’attente :

  • vous aviez la qualité d’assuré social avant d’être au chômage : maintien des droits pendant toute la période d’indemnisation et pendant 12 mois à partir de l’épuisement des droits aussi bien pour les prestations en nature ou en espèces / à l’issue des 12 mois : maintien des prestations en nature tant que vous êtes à la recherche d’un emploi,
  • vous n’aviez pas la qualité d’assuré social : vous bénéficiez des prestations en nature tant que vous êtes à la recherche d’un emploi.

Vous êtes un demandeur d’emploi non indemnisé

  • vous aviez la qualité d’assuré social avant d’être au chômage : maintien des droits antérieurs pendant 12 mois pour les prestations en nature et en espèce, au-delà prestation en nature dans le cadre de la Couverture maladie universelle,
  • vous n’aviez pas la qualité d’assuré social : prestations en nature dans le cadre de la Couverture maladie universelle.

La protection complémentaire

Depuis le 1er novembre 2019, la Complémentaire santé solidaire vient remplacer la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) et l’ACS (aide au paiement d'une complémentaire santé). C’est une aide visant à payer vos dépenses de santé si vos ressources sont modestes. Selon vos ressources, elle ne coûte rien ou moins d’un euro par jour et par personne. Le droit à la Complémentaire santé solidaire dépend de votre situation et de vos ressources. Pour plus d'information, consultez le site Ameli.fr.

Sinon, seules les mutuelles auxquelles vous avez cotisé durant votre activité et les caisses de retraite complémentaire peuvent éventuellement vous assurer des prestations complémentaires.