Aides à l’embauche d’un jeune : à vos démarches !

Saviez-vous qu’une nouvelle aide à l’embauche des jeunes est proposée par le plan gouvernemental #1jeune1solution ? Mode d’emploi pour déposer vos demandes et récapitulatif des différentes aides existantes pour recruter un jeune.

Aides à l’embauche d’un jeune : à vos démarches !

Nouvelle aide exceptionnelle à l’embauche d’un jeune

Le gouvernement annonçait à la rentrée un ensemble de mesures d’aides au recrutement des jeunes via le plan #1jeune1solution. Renforcement de l’alternance et du parcours emploi compétences, mais aussi une nouvelle aide exceptionnelle pouvant s’élever à 4 000 euros annuel pour les employeurs embauchant un jeune.
Voici les conditions pour en bénéficier :

  • être une entreprise ou une association,
  • embaucher un jeune de moins de 26 ans entre août 2020 et le 31 mai 2021,
  • proposer un contrat de travail de plus de 3 mois (CDI, CDI intérimaire, CDD) et une rémunération pouvant aller jusqu’à 2 fois le SMIC.
L’aide de 4 000 euros annuels concerne un salarié à temps plein, le montant étant proratisé en fonction du temps de travail et de la durée du contrat de travail.

A noter : vous ne pouvez pas cumuler cette aide avec une autre aide étatique liée à l’insertion, l’accès ou le retour à l’emploi, tels que le parcours emploi compétences ou l’aide à l’alternance. Toutes les infos.

Déposer sa demande d’aide sur Sylaé

Pour déposer votre demande d’aide, rendez-vous sur Sylae, la plateforme dédiée mise en ligne par l’Agence de services et de paiement (ASP).

Option 1 : vous avez pris connaissance de l’aide exceptionnelle et êtes en mesure de l’obtenir. Munissez-vous de votre SIRET, du contrat de travail et de la pièce d'identité du jeune, et de celle du responsable du dépôt de la demande d'aide. Rendez-vous sur la page dédiée de Sylaé pour déposer votre dossier.

Option 2 : vous souhaitez rechercher une demande d’aide à l’embauche et savoir si vous pouvez en bénéficier, rendez-vous sur cette page dédiée de Sylaé.

A noter : vous disposez de 4 mois à compter de la date d’embauche du jeune pour faire votre demande. Pour toutes questions, appelez l’ASP (Agence de Services et de paiement) au 0 809 549 549.

Recourir à l’alternance ou au Parcours emploi compétences

Toujours dans l’optique de soutenir l’insertion des jeunes, le gouvernement a proposé en juillet aux entreprises une aide exceptionnelle au recrutement des alternants : 5 000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans, 8 000 euros pour un majeur par contrat préparant un diplôme ou un titre de niveau master ou inférieur, signé entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021 (cette aide est aussi valable pour les moins de 30 ans en contrat de professionnalisation).
A noter : des conditions particulières sont applicables pour les entreprises de plus de 250 salariés soumises à la taxe d’apprentissage.

Par ailleurs, le plan #1jeune1solution prévoit, pour les employeurs du secteur non-marchand, 60 000 Parcours emploi compétences de plus que les 20 000 prévus initialement en 2021. Profitez de cette opportunité pour embaucher un jeune éloigné du marché du travail, en CDI ou CDD de neuf mois minimum, à temps plein ou partiel (20 heures minimum par semaine). Côté aides, vous percevrez entre 30% et 60% du SMIC brut.

EN PRATIQUE

Nouvelle aide exceptionnelle : pour déposer votre demande d’aide, rendez-vous sur la plateforme dédiée de l’Agence de services et de paiement. Pour toutes questions, appelez l’ASP au 0 809 549 549.

Alternance : pour calculer vos aides et trouver les contacts utiles, rendez-vous sur le simulateur. Pour identifier une formation et un centre de formation d’apprentis, rendez-vous sur « rechercher une formation » sur le portail de l’alternance.
Pour déposer vos offres et contacter des candidats, rendez-vous sur pole-emploi.fr.

Parcours emploi compétences : entamez vos démarches pour mettre en place ce contrat d’accompagnement dans l’emploi, en contactant dès maintenant votre conseiller Entreprise ou un conseiller d’une Mission locale. Consultez toutes les infos sur le Parcours emploi compétences (PEC) et en prospectus.

Aides à l’embauche d’un jeune : à vos démarches !