Embaucher une personne en situation de handicap : pensez à l’alternance !

Dépassez les idées reçues, faites le choix de la compétence et de l’appétence au-delà de la différence.

Embaucher en alternance une personne en situation de handicap, c’est s’ouvrir à de nouveaux talents…

Chaque année, de nombreuses entreprises, associations, organismes publics… s’engagent à promouvoir la diversité et à déployer une politique d’inclusion, notamment vis-à-vis des personnes en situation de handicap.

Chaque année, de nombreux employeurs s’engagent à développer les compétences mais un certain nombre d’entre eux rencontrent des difficultés à pourvoir leurs postes en alternance.

Cette année, concrétisez vos choix du développement de compétences par l’alternance ET de l’inclusion des personnes en situation de handicap, quel que soit leur âge.

Assistez le 27 mai 2021 aux webinaires dédiés à l’alternance inclusive : « Comment sécuriser son recrutement », « Les aides à l’apprentissage », « Le rôle du CFA et la compensation en formation » etc…

Des solutions et des aides spécifiques pour favoriser l'alternance

Plusieurs dispositifs pour les candidats en situation de handicap sont mis en place pour aider l’alternance. 

  • Des aménagements pour le contrat d’apprentissage :
    • La durée du contrat d’apprentissage peut être portée à 4 ans (contre 3 ans habituellement),
    • Pas d’âge maximum pour les apprentis en situation de handicap.
 
  • Les aides spécifiques

La prolongation des aides à l'apprentissage et la professionnalisation 
jusqu’au 31 décembre 2021 sont cumulables :