Une aide exceptionnelle de 4 000 € pour l'embauche d'un travailleur handicapé

Une aide financière, d’un montant maximal de 4 000 €, est attribuée aux entreprises et aux associations, quelles que soient leur taille et leurs structures, qui recrutent entre le 1er septembre 2020 et le 30 juin 2021 un salarié travailleur handicapé. Les détails de cette aide à l'embauche.

Une aide pour dynamiser les recrutements

Un nouvelle aide exceptionnelle à l'embauche des travailleurs handicapés a été mise en place dès la rentrée 2020 par le Gouvernement, dans le cadre du plan France Relance. Cette aide, qui peut  s'élever  jusqu'à  4 000€ annuel, vise à encourager les entreprises à recruter des travailleurs handicapés en dépit de la crise économique. 

Voici les conditions pour en bénéficier :

  • Être une entreprise du secteur privé (marchand et non marchand) ou une association, quelles que soient la taille et la structure.
  • Recruter un salarié ayant la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), sans limite d’âge.
  • Signer un contrat entre le 1er septembre 2020 et le 30 juin 2021.
  • Proposer un CDI ou un CDD de plus de 3 mois et une rémunération pouvant aller jusqu’à 2 fois le SMIC.
L’aide de 4 000 euros annuels concerne un salarié à temps plein, le montant étant proratisé en fonction du temps de travail du salarié et de la durée effective du contrat de travail.

A noter : Le montant forfaitaire de 4 000 € est cumulable avec tout autre dispositif, notamment les aides de l’Agefiph.

Comment en bénéficier ?

Cette aide financière est versée par tranche trimestrielle sur une période d’un an, au prorata du temps de travail et de la durée du contrat. Son versement s’effectue à terme échu, à raison de 1000 € au maximum par trimestre. Son montant est égal à 4000 € maximum.

Pour en bénéficier, vous pourrez remplir votre demande sur la plateforme de télé-service de l’Agence de services et de paiement (ASP) à compter du 4 janvier 2021.

Votre demande doit être déposée dans un délai maximal de 6 mois suivant la date de début d'exécution du contrat.

"Bâtir une société inclusive"

Le soutien à l’emploi des personnes en situation de handicap est nécessaire car si la loi exige 6 % de salariés handicapés dans les effectifs des entreprises de plus de 20 salariés, à peine la moitié appliquent cette règle.

Pour Elisabeth Borne : « Avec cette aide, nous voulons favoriser l’embauche des personnes en situation de handicap. La crise que nous avons traversée ne doit pas nous faire oublier la nécessité de bâtir une société inclusive. Personne ne doit rester sur le bord de la route. »

Pour Sophie Cluzel : « Devenir un entrepreneur inclusif ne se décrète pas, les employeurs doivent être accompagnés afin de dépasser les idées reçues. Aujourd’hui, nous poursuivons la création de leviers pour faire sauter tous les verrous qui freinent encore le recrutement des candidats. Inciter financièrement à l’embauche des travailleurs handicapés est un levier majeur. »

Recruter un salarié handicapé, c’est affirmer son engagement pour une société plus inclusive. C'est aussi changer de regard sur le handicap. En côtoyant au quotidien des collègues en situation de handicap, les collaborateurs de l’entreprise sont sensibilisés à leurs « différences » et comprennent que chacun a les mêmes capacités d’agir, penser et travailler, quelle que soit sa situation ou son handicap.

EN PRATIQUE

Pour plus d’informations sur l'aide exceptionnelle à l’embauche d'un travailleur handicapé :

Pour en savoir plus sur les aides à l’embauche :

A LIRE AUSSI