Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Des conseils pour réussir vos recrutements

Dépôt d’offre en ligne : quel salaire mentionner ?

Vous déposez une offre d’emploi en ligne et vous vous demandez quel salaire mentionner ? S’il est un élément fort de l’appréciation de l’offre par le candidat, le salaire est soumis à des obligations légales. Comment le déterminer ? Éléments de réponse.

1- Comment indiquer le salaire ?

La mention du salaire est une information déterminante pour le candidat. Cette donnée figure parmi celles qui rendent une offre attractive. À ce titre, elle est même parfois obligatoire lors du dépôt d’offre en ligne. Vous pouvez présenter le salaire sous 2 formes :

  • un salaire fixé,
  • une fourchette de salaire (ex : de 2000 à 2200 euros/ mois).

Ensuite, vous pouvez généralement préciser si ce montant correspond à un salaire horaire, un salaire mensuel ou un salaire annuel. Précisons que dans le cas où vous optez pour « mensuel » ou « annuel », il convient d’indiquer sur combien de mois par an porte la rémunération (12 mois, 13 mois, etc.).

Fourchette de salaire versus salaire fixé ?

Le fait de choisir de mentionner une fourchette de salaire est une manière d’indiquer que le salaire sera ouvert à négociation durant la phase d’entretien. Pour autant, sachez que les candidats ont tendance à considérer également le salaire fixé comme une base de négociation lors des échanges. Anticipez cette éventualité en préparant vos éléments d’argumentation.

À noter : Rappelons que si le salaire proposé en entretien peut être supérieur à celui établi dans l’annonce, il ne doit pas lui être inférieur sous peine de sanction. Précisons également qu’il doit respecter le principe d’égalité Homme-Femme.

Plus d’infos sur le site du ministère du Travail.  

2- Respecter le cadre légal

Excepté de rares exceptions, le salaire versé ne peut être inférieur à des minima. Quels sont-ils ?

  • Minimum légal : le SMIC est le minimum légal à respecter (en savoir plus).
  • Minimum conventionnel : des grilles de salaire sont précisées dans les conventions collectives. Retrouvez toutes les conventions collectives sur le site de Légifrance.

À noter : Dans l’hypothèse rare où le salaire conventionnel serait inférieur au SMIC, c’est alors le SMIC qui est la référence (sauf dans quelques cas : certaines professions ou certains types de contrats de travail à l’instar des apprentis, des VRP, des contrats de professionnalisation, etc.). 

Accéder aux informations du marché du travail en quelques clics

Pour vous permettre d’y voir plus clair, Pôle emploi a mis en place le portail en ligne Informations Marché du Travail. Vous y trouverez des informations sur les salaires pratiqués dans votre secteur et dans votre département.

3- Attirer et fidéliser les talents

Si vous rencontrez des difficultés de recrutement, pensez à regarder les salaires pratiqués par la concurrence. Revaloriser le montant de la rémunération est un levier pour attirer des talents et les garder dans l’entreprise.
D’autant que selon l’étude Malakoff Médéric « Qualité de vie au travail 2017, regards croisés » la rémunération figurerait en deuxième position des éléments qui participent à la qualité de vie au travail pour 40% des salariés interrogés.
Enfin, n’oubliez pas qu’un salaire doit être fixé selon le principe « à travail égal salaire égal ». 

Vous aimerez aussi

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)