Le sport en entreprise ne s’essouffle pas

Le sport s’invite dans la sphère de l’entreprise pour renforcer l’esprit d’équipe. Avec des résultats très positifs : un employé physiquement actif serait jusqu’à 9%(1) plus productif qu’un employé sédentaire.

Le sport en entreprise, un projet gagnant-gagnant

C’est une recommandation officielle de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) : les entreprises doivent encourager l’activité physique ! Plusieurs études rapportent en effet l’impact du sport sur la prévention ou la limitation des maladies cardio-vasculaires, de l’hypertension, des troubles du sommeil, de la dépression, des troubles musculaires, du stress… Un bien-être général qui contribue à la performance des salariés.

Une récente étude révèle ainsi qu’un employé physiquement actif présente une productivité jusqu’à 9 % supérieure à celle d’un collègue sédentaire1. Autre impact positif : le sport participe à la réduction de l’absentéisme à court terme et des arrêts maladie à long terme.

Au-delà du bien-être qu’elles apportent, ces activités sont aussi un puissant vecteur de cohésion. Elles fédèrent les salariés autour de vos valeurs et votre culture d’entreprise , par exemple l’esprit d’équipe, l’entraide ou la bienveillance

Comment s’y prendre concrètement ?

La pratique sportive n’est pas toujours possible sur le temps personnel. Il est alors nécessaire de l’inscrire dans la vie de votre entreprise à travers l’organisation d’activités entre collègues. Une plus grande souplesse dans la gestion des temps de travail peut également être adoptée (pour la pratique à titre privé).

Les grandes structures abritent des salles de sport proposent des salles de sport en libre-service. Mais ce type de mesure peut s’avérer plus difficile à mettre en œuvre pour une TPE-PME. Dans ce cas, il existe de nombreuses pistes plus abordables et tout aussi efficaces :

  • sensibiliser les collaborateurs à l’importance du sport avec des messages affichés dans les locaux ou envoyés par e-mail,
  • inviter un intervenant extérieur, par exemple un professionnel de la Fédération Française du Sport en Entreprise (voir encadré ci-après) ou un coach sportif,
  • négocier des conditions tarifaires préférentielles avec des salles ou terrains de sport situés à proximité du lieu de travail,
  • distribuer des podomètres et autres objets connectés ludiques et simples d’utilisation,

FFSE : tous les sports sont dans l’entreprise

Depuis 2003, la Fédération Française du Sport en Entreprise (FFSE) accompagne le développement des activités sportives en milieu professionnel et des bonnes pratiques de santé. Parmi ses activités : organisation d’événements et de compétitions pour ses quelques 2 000 entreprises affiliées, conseil en gestion de club sportif professionnel, conseil en aménagement des locaux ou encore séances d’information et sensibilisation aux bons gestes de sport-santé (par exemple, les bonnes postures physiques à adopter).

 Notes : 

1 Étude de l’impact économique de l’Activité Physique et Sportive (APS) sur l’entreprise, le salarié et la société civile » , Etude CNOSF - Medef - AG2R La Mondiale (septembre 2015)