Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Des conseils pour réussir vos recrutements

Enrichissez votre vivier de jeunes diplômés

Stages et contrats d'alternance offrent aux entreprises le plus sûr moyen d'accéder aux étudiants et aux jeunes diplômés pour les intégrer ensuite durablement dans l’entreprise. Pour ce faire, il est important de préparer le terrain avec des processus RH adaptés.

Faites-vous connaître !

• Mettez en avant les atouts de votre entreprise. Cela vous permettra de parer aux interrogations légitimes des jeunes diplômés souvent davantage tentés par les grands groupes. Valorisez ces avantages sur votre site Internet, les réseaux sociaux, et votre Page entreprise sur pole-emploi.fr.

• Démarchez les écoles et les centres de formations qui vous intéressent. Contactez les services des relations entreprises des établissements concernés. Ils sont là pour vous aider à définir vos besoins de stagiaires et d'alternants et à vous faire connaître auprès d'eux, le cas échéant en établissant un partenariat : parrainage de promotion, animation de cours, de conférences ou de séminaires ; participation à un jury ; proposition de cas aux étudiants pour les faire travailler sur une problématique qui intéresse votre entreprise ; participation aux forums de recrutement de l'école, etc.

• Travaillez vos offres. Définissez vos besoins pour déterminer les profils recherchés et rédigez vos annonces de stage et d'alternance avec le plus grand soin. Soulignez les avantages des missions ou des postes afin de susciter les candidatures.

• Diffusez largement vos annonces. Ne vous en tenez pas aux seules écoles, mais misez aussi sur les sites d'emploi et réseaux sociaux dédiés aux étudiants et jeunes diplômés. N'oubliez pas d'activer votre propre réseau - partenaires, clients, fournisseurs – car il peut être une source intéressante de jeunes talents.

 • Allez au-devant des candidats. Participez aux salons de recrutement qui accueillent les étudiants et jeunes diplômés. Pensez aussi aux job datings (certains sont consacrés à l'alternance), organisés localement par les agences Pôle emploi, l'Apec, la Confédération des PME (CPME) ou bien encore les chambres de commerce et d'industrie.

 

Soignez « l'expérience candidat »

• Veillez à la bonne intégration de vos jeunes recrues : choix des maîtres de stage ou d'alternance, poste de travail, feed-back régulier... C'est votre image employeur qui est en jeu !

• Evaluez votre « prestation d'accueil » auprès des intéressés. Il existe des labels spécifiques ainsi que des outils en ligne de sondages instantanés. Mais un débriefing en face-à-face fait tout aussi bien l'affaire. L'objectif : montrer à vos stagiaires et à vos alternants que vous tenez compte de leur avis pour améliorer la qualité de votre accueil. Travailler leur satisfaction est en effet un bon moyen de tirer parti du bouche-à-oreille.

• Établissez le bilan de l'année scolaire écoulée. Faites le point avec les tuteurs des jeunes que vous avez accueillis : parmi eux, quels seraient les plus aptes à rejoindre votre entreprise (compétences, savoir-être, motivation...) au regard de vos besoins actuels et à venir ? Quel type d'emploi (CDI, CDD, nouveau stage pour ceux qui n'ont pas terminé leur cursus) pourriez-vous leur proposer et à quelle échéance ?

• Fixez au plus vite un entretien avec les candidats que vous souhaitez intégrer. Et avec ceux que vous ne pouvez recruter dans l'immédiat, maintenez le contact en utilisant tous les moyens à votre disposition : courriels, newsletters, réseaux sociaux.... Il s'agit d'entretenir l'intérêt de ce vivier de (futurs) jeunes diplômés déjà rodés ou sensibilisés à vos méthodes de travail, tout en réaffirmant votre intérêt pour leur profil. Cela vous facilitera la tâche lorsque vous aurez un poste à leur proposer.

 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)