Le Gouvernement se mobilise avec Pôle emploi pour soutenir les recrutements des entreprises de secteurs prioritaires

Pour faire face à la crise sanitaire, des entreprises appartenant aux secteurs prioritaires, ont besoin de renfort en main d’œuvre pour assurer la continuité et l’adaptation de leur activité. Pour y répondre, la plateforme mobilisationemploi.gouv.fr a été ouverte le jeudi 2 avril dernier.

Mobilisation Emploi

Créée pour faciliter la mobilisation  de tous autour des secteurs prioritaires, la plateforme du Gouvernement portée par Pôle emploi mobilisationemploi.gouv.fr permet à tout recruteur de faire connaître son besoin de recrutement et à toute personne qui le souhaite  de se porter candidat dans les secteurs de la santé, du médico-social, de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de l’industrie pharmaceutique, des transports, de la logistique, de l’aide à domicile, de l’énergie, des télécoms... 

Déjà plus de 10 000 offres publiées

Un dépôt d’offre simplifié : pas de création de compte préalable, une validation d’offre en un clic et le rappel systématique d’un conseiller entreprise de Pôle emploi pour caractériser le besoin, les compétences attendues et proposer la présélection de candidats si besoin.  À cette occasion, chaque recruteur s’engage formellement à respecter les consignes de protection sanitaire pour les salariés.  

Une candidature sans contrainte : les candidats, qu’ils soient en chômage partiel ou tout simplement en recherche d’emploi, peuvent  trouver des offres et postuler directement, sans créer de compte.

Le saviez-vous ?

Des mesures de protection adaptées à mon secteur
Des fiches pratiques détaillant les mesures de protection sanitaires  spécifiques à certains métiers sont progressivement mises à disposition par le Ministère du travail : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/coronavirus-covid-19-fiches-conseils-metiers-pour-les-salaries-et-les

Cumuler un contrat  avec d’autres dispositifs d'aide, c’est possible
En application de la loi du 23 mars 2020, un dispositif exceptionnel permet  aux salariés subissant une mesure d'activité partielle, de cumuler leur indemnité avec un contrat dans une autre entreprise. D'autre part, les aides issues du fonds de solidarité pour les indépendants et professions libérales, pourront être cumulées avec des contrats courts dans les entreprises agricoles et agroalimentaires.