Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Les conseils de Pôle emploi

Lutte contre la cybercriminalité : tous vigilants !

Pôle emploi et Cybermalveillance.gouv.fr s’associent pour vous proposer une fiche portant sur les risques de piratage de vos espaces personnels sur des sites d’emploi. Cette fiche vous apporte des conseils pratiques pour vous prémunir des piratages et agir si vous en êtes victime.

Piratage d’un espace personnel sur un site d’emploi : de quoi s’agit-il ?

 Le piratage d’un espace personnel sur un site d’emploi désigne sa prise de contrôle par un cybercriminel. En pratique, le cybercriminel a pu obtenir l’accès à l’espace personnel par différents moyens : mot de passe trop simple, mot de passe identique à un autre espace personnel déjà piraté, ou action d’hameçonnage.
Dans le cas de l’hameçonnage, il s’agit le plus souvent d’un courriel dans lequel le cybercriminel se fait passer pour un tiers de confiance (exemple : administrateur du site) dans le but de récupérer vos identifiants et mots de passe d’accès à votre espace personnel.
L’objectif visé est de prendre le contrôle de votre espace pour escroquer des candidats. Outre le tort qu’elle peut leur causer, cette usurpation d’identité peut également porter gravement atteinte à votre réputation et à celle de votre entreprise, de vos marques et de vos produits ou services.

Votre espace recruteur sur le site pole-emploi.fr

 Des courriels frauduleux peuvent prendre l’apparence de véritables courriels émis par Pôle emploi, en utilisant le logo, l’entête ou la signature de nos services. Sachez qu'en aucun cas les services de Pôle emploi ne vous demanderont vos identifiants et mots de passe d'accès à votre Espace Recruteur, que ce soit par courriel, téléphone ou courrier postal. Si vous recevez une demande de ce type, vous ne devez pas y répondre. Pour en savoir plus, consultez cet article.

Comment se prémunir du piratage ?

Il vous est conseillé de ne jamais communiquer d’informations sensibles telles que vos mots de passe et identifiants d’accès à vos espaces par courriel ou par téléphone.
Il vous est également conseillé d’utiliser des mots de passe différents pour chaque site sur lequel vous possédez un espace personnel.

Retrouvez l’ensemble des mesures préventives sur la fiche.

Que faire si vous êtes victime ?

Si vous avez communiqué votre mot de passe à des cybercriminels, il est très important de le modifier dès que vous le pouvez sur votre espace personnel. Si vous utilisiez ce même mot de passe sur d’autres sites, modifiez également vos identifiants d’accès sur ces autres sites. Il convient également de prévenir les administrateurs des sites concernés.

Des informations juridiques vous sont également données pour définir et mettre des mots sur le dommage subi, et déposer plainte.

Pour en savoir plus, consultez la fiche "Piratage de l’espace personnel d’un recruteur (site d’emploi)".

En savoir plus sur Cybermalveillance.gouv.fr

Cybermalveillance.gouv.fr est le dispositif national d'assistance aux victimes de cybermalveillance et de sensibilisation aux risques numériques des publics. Pilotée par le Groupement d’Intérêt Public (GIP) ACYMA, la plateforme en ligne Cybermalveillance.gouv.fr assure un accompagnement à deux niveaux :
- vous êtes victimes d'actes de cybermalveillance ? Cybermalveillance.gouv.fr fait un diagnostic précis de votre situation et vous met en relation, le cas échéant, avec les spécialistes et organismes compétents proches de chez vous ;
- vous souhaitez comprendre les risques numériques et savoir comment réagir ou adopter les bonnes pratiques ? Cybermalveillance.gouv.fr met à disposition des outils de sensibilisation et de nombreux conseils sur des thématiques du quotidien.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cybermalveillance.gouv.fr.

Vous aimerez aussi

Article "Vigilance Entreprises : Attention aux courriels frauduleux"
Article "Devenez administrateur des espaces recruteur de votre établissement".

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)