Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Préparez vos recrutements

Recrutement : comment rendre la rencontre authentique ?

Organisatrice de formations sur le recrutement et auteure du Livre Recruter gagnant-gagnant chez Gereso édition, Corinne Souissi nous livre les clés pour réussir ses recrutements.

Qu’est-ce que recruter gagnant-gagnant ?

Un recrutement réussi, c’est lorsque le candidat et l’employeur savent tous deux que cela va matcher. L’employeur a bien identifié le poste du candidat et le candidat, lui, ressent qu’il peut s’y projeter. C’est l’heure de vérité où chacun sait qu’il y a une authenticité des deux côtés.

Comment arrive-t-on à créer de l’authenticité durant l’entretien ?

L’entretien est avant tout une rencontre. Le recruteur doit expliquer comment cela va se dérouler. Il doit être un facilitateur pour créer un climat de confiance, un producteur pour recueillir des faits et un « élucidateur » c’est-à-dire qu’il doit poser des questions ouvertes sur du vécu d’expérience dans l’entreprise permettant de dresser un portrait avec une cartographie des compétences du candidat. Si ce dernier baisse le ton de sa voix ou adopte une posture fermée, le recruteur doit en savoir plus en reformulant ou en posant d’autres questions ouvertes, et ce, sans jugement de valeur et toujours avec bienveillance. « Pourquoi le poste vous plaît-il ? » suivi de « par rapport à quoi ? » peuvent aider à déterminer la motivation. Il arrive qu’un candidat soit évincé parce que certains propos n’étaient pas clairs ou qu’il n’était pas suffisamment à l’aise. En reformulant, le recruteur montre une authenticité et donne toutes les chances au candidat de s’exprimer tel qu’il est.

Quelles sont les erreurs à éviter pour un recruteur ?

- Rechercher la personne qui coche toutes les cases, le candidat idéal est une utopie.
- Arriver à l’entretien sans avoir le profil du poste en tête et sans avoir préparé les questions. Un entretien doit avoir une trame, être cadré avec pour obligation de poser les mêmes questions à tous les candidats.
- Se faire une idée préconçue du candidat avant l'entretien. Cela nuit à l’écoute active. 

Quelles sont les questions incontournables ?

- Pour témoigner de l’intérêt au candidat :
Le recruteur doit créer toutes les conditions pour que le candidat se révèle à sa juste valeur en lui témoignant de l’intérêt. Aussi bien dans la posture avec une attitude d’ouverture, souriante que verbale en souhaitant la bienvenue. Poser la question : « Avez-vous trouvé facilement ? » participe également à donner une communication positive.

- Pour sonder la motivation du candidat :
Il existe cinq niveaux de motivation : le besoin de travailler en groupe, les activités/tâches à accomplir, le prestige de l’entreprise, les avantages sociaux et la mobilité interne. Le recruteur doit rechercher quel est le déclencheur.

- Pour connaître les besoins du candidat
Poser une question sur les besoins du candidat permet de s’assurer que l’on peut y répondre. Par exemple : « Quelles sont les valeurs avec lesquelles vous êtes le plus en phase ? De quoi avez-vous besoin pour être bien dans votre environnement de travail et/ou mode de travail ? » C’est un gage d’épanouissement et de performance dans l’entreprise.

Enfin, pour conclure l’entretien, pensez aussi à lui demander « Y a-t-il une question que j’aurais dû vous poser et qui est importante pour vous ? ». Cette ultime question permet de renforcer l’authenticité et d’évaluer les motivations du candidat. 

Vous aimerez aussi

L’outil en ligne pour réussir vos entretiens de recrutement de Pôle emploi :
https://www.pole-emploi.fr/employeur/un-outil-en-ligne-pour-reussir-vos-entretiens-de-recrutement-@/article.jspz?id=325639 

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)