Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Le recrutement par les compétences en pratique

Recruter par les compétences : l’intégration du candidat

Pour un recrutement réussi, il est un point important à ne pas négliger : l’intégration du candidat dans vos équipes. Pour sécuriser son accueil, misez sur une communication préalable, et sur une organisation spécifique.

Intégration : le cas particulier du candidat recruté par les compétences

Lors de ce recrutement par les compétences, vous avez su faire la preuve de votre ouverture d’esprit en recourant à un candidat n’ayant pas de diplôme et/ou d’expérience dans le poste à pourvoir.
Vous avez fait cette démarche le plus souvent pour contourner une difficulté de recrutement (une pénurie de candidats par exemple).
Sur cette base, vous êtes prêt à l’accueillir dans les meilleures conditions et à le former à la culture du métier, de votre entreprise, et du secteur d’activité. Mais qu’en est-il de vos équipes ? Parce que ce candidat va devoir s’adapter à la fois à une nouvelle entreprise et à un nouveau métier, il est d’autant plus important qu’il se sente bien intégré à vos équipes déjà en place.

Faire de l’accueil un projet commun

Il peut être judicieux de préparer en amont l’arrivée de ce candidat non-qualifié en expliquant vos choix de recrutement à vos collaborateurs, les raisons pour lesquelles vous avez décidé de recruter par les compétences, et éventuellement les enjeux pour l’avenir de l’entreprise.

Cet échange peut être l’occasion de rassurer vos équipes sur les compétences déjà acquises par le candidat au-delà de son manque de diplôme ou d’expérience dans la profession, et sur sa capacité et sa motivation à en acquérir de nouvelles. C’est aussi l’occasion de sécuriser l’embauche en sollicitant la bienveillance des futurs collègues du candidat.

Désigner un tuteur

Afin d’encadrer dans les meilleures conditions l’intégration de ce nouveau salarié, il peut être intéressant de désigner, parmi vos équipes, un tuteur chargé d’accompagner le candidat dans ses premiers pas dans l’entreprise.
Il lui présentera les équipes, et le guidera dans son assimilation de la culture de l’entreprise, des codes du métier et de ceux du secteur d’activité.

Si une formation en interne est prévue afin que le candidat acquière des compétences manquantes, le tuteur aura alors un rôle similaire à celui du maître d’apprentissage. Il veillera au bon déroulement de la formation dispensée par les collaborateurs en interne, et fera le point avec vous régulièrement sur la progression du candidat.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)