Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Les aides à la mobilité

Corps européen de solidarité : travailler en Europe et être utile

Le Corps européen de solidarité offre un accompagnement spécifique et un appui financier aux jeunes Européens âgés de 18 à 30 ans, à la recherche d’un emploi, d’un apprentissage ou d’un stage à caractère solidaire dans les pays de l’Union européenne. Pour les employeurs, ce sont des candidats présélectionnés et motivés.

Le Corps européen de solidarité, créé en 2016 sous l’impulsion de Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne, est mis en œuvre depuis l’été 2017 par Pôle emploi avec 11 partenaires européens.

Pour les jeunes âgés de 18 à 30 ans, citoyens et résidents de l’Union européenne (UE), le Corps européen de solidarité est un vrai levier pour trouver un emploi, un apprentissage ou un stage à caractère solidaire, d’une durée de 2 à 12 mois, au sein d’un des 28 pays membres de l’UE autre que leur pays de résidence. Toutes les organisations (entreprises, associations, organisations non gouvernementales (ONG), etc. peuvent les recruter sur des activités visant à aider les communautés et les personnes.

Pôle emploi mobilise ce dispositif, financé par la Commission européenne, pour accompagner les candidats au Corps européen de solidarité tout au long de leur projet : avant leur départ, durant leur placement et à leur retour de mobilité.

Comment ça marche ?

Inscrivez-vous sur le site ► escorps.eu

Un conseiller emploi dédié au dispositif vous contactera et vous accompagnera dans la réalisation de votre projet

Quels avantages pour les candidats ?

 

Vivre une expérience riche d'enseignements

  • Etre utile en réalisant des missions à caractère solidaire en aidant les personnes et les communautés
  • Acquérir une nouvelle expérience professionnelle
  • Bénéficier d’une mobilité professionnelle à l’étranger
  • Recevoir un accompagnement spécifique
  • Evaluer ses compétences et ses savoir-être
  • Augmenter son employabilité future
  • Et bien d’autres raisons ... sur escorps.eu

Bénéficier d’un soutien efficace

Les candidats bénéficient d’un soutien renforcé du début à la fin de leur expérience avec le Corps européen de solidarité.

Au début du parcours, des conseillers emploi vous accompagnent pour mieux définir votre projet, évaluer vos compétences et vous aider dans votre recherche d’emploi.

Durant le placement, le conseiller emploi reste en contact avec vous pour vérifier que tout se passe bien. Au retour de mobilité, vous faites un point avec lui sur les compétences nouvellement acquises et sur votre recherche d’emploi future.

Enfin, tout au long du parcours, des aides financières sont disponibles, sous conditions, pour assister à un entretien d’embauche, déménager dans un autre pays de l’UE, faire reconnaître vos qualifications, suivre une formation linguistique, ou encore retourner dans votre pays d’origine.

Comment ça marche ?

Inscrivez-vous sur le site ►escorps.eu

Un conseiller emploi dédié au programme vous contactera pour faciliter votre projet.

Quels sont les critères d'accessibilité ?

  • Être légalement installé dans l’un des 28 pays de l’UE
  • Exercer son activité dans le secteur de la solidarité
  • Être susceptible de proposer pour une durée de 2 à 12 mois un emploi, un apprentissage, un stage rémunéré à des jeunes européens des 28 pays membres de l’UE âgés entre 18 et 30 ans

Le Corps européen de solidarité, c’est aussi pour les employeurs !

Un support pour les organisations

L’ensemble des organisations européennes peuvent participer au Corps européen de solidarité : associations, petites et grandes entreprises, ONG, collectivités locales…, toutes peuvent bénéficier du programme et de la pré-sélection de candidats pour recruter et rémunérer des jeunes âgés de 18 à 30 ans, citoyens et résidents de l’un des 28 pays de l’UE, pour un emploi, un apprentissage ou un stage à caractère solidaire d’une durée de 2 à 12 mois.

Le Corps européen de solidarité vous permet d’intégrer des jeunes rapidement opérationnels et d’être soutenu tout au long de votre processus de recrutement. Le conseiller emploi vous aide à la publication des offres à pourvoir, vous offre des conseils associés au recrutement d’un salarié d’un autre pays de l'UE, participe à la présélection de candidats, vous donne des conseils pour la conception d’un programme d’intégration.

Un coup de pouce pour les structures jusqu’à 250 salariés

Pour les employeurs d’organisations des pays de l’UE employant jusqu’à 250 salariés qui souhaitent recruter des candidats, le Corps européen de solidarité propose un soutien financier pour les aider à mettre en œuvre un programme d’intégration des candidats nouvellement recrutés. Ce programme peut comprendre une formation à l’entrée en service, un soutien administratif fourni au jeune recruté pour faciliter son intégration et/ou des cours de langue. L’objectif du programme d’intégration est d’adapter les compétences du candidat à un environnement de travail étranger.

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)

Quels pays sont concernés ?

Le Corps européen de solidarité couvre les 28 pays de l’Union européenne :

Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume- Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède.

Les critères de participation

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Être citoyen de l’Union européenne (UE)
  • Être résident d’un des 28 pays de l’UE
  • Être disponible pour exercer une activité professionnelle rémunérée, à caractère solidaire, pour une période de 2 à 12 mois

Pour en savoir plus

Corps européen de solidarité - photo groupe

Les partenaires du programme

Pôle emploi est à la tête d'un consortium de 11 partenaires européens composé :

Des services publics d'emploi

  • Allemagne : Bundesagentur für Arbeit
  • Belgique : Actiris, Le Forem et VDAB
  • Bulgarie : AZ
  • Espagne : SEPE
  • Luxembourg : Adem
  • Portugal : IEFP

Des organisations privées

  • EuroChambres : association des chambres de commerce et d'industrie européennes
  • IFOA (Italie)
  • Trendhuis (Belgique)