Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Les "News"

Ma mobilité, mon histoire - Épisode 3

Une expérience de mobilité en Europe est une réelle plus-value pour une insertion professionnelle plus rapide ou encore pour une reprise d’études. Retrouvez le témoignage d'un bénéficiaire du programme Erasmus+.

"En Centre Val de Loire, les départs sont organisés par groupe. C’est plus rassurant sur place, mais il faut apprendre à aller vers de nouvelles personnes !"

Mon projet de départ

Après un Master en Biotechnologie à l’Université d’Angers, je recherchais une première expérience mais je peinais à trouver un premier emploi en France.
J'ai contacté mon conseiller, qui m’a recommandé de partir avec Erasmus +. Je souhaitais également avoir une expérience à l’étranger pour enrichir mon expérience professionnelle.

Ma mobilité en Europe

De février à avril 2017, j’ai effectué un stage au sein du BIOCEV, le centre de Biotechnologie et de Biomédecine de l’Académie des Sciences de l’Université Charles de Prague en tant que chercheuse en laboratoire.

Et aujourd'hui !

Capucine a obtenu un contrat de 6 mois en intérim comme ingénieur d’application.

Elle envisage de repartir à l’étranger pour découvrir de nouvelles pratiques.

Ce que j'ai découvert

Si je pouvais repartir, je le ferais tout de suite !  

Cela a été une belle expérience humaine professionnelle. J’ai beaucoup appris sur moi-même : à prendre confiance en moi en milieu professionnel, à pratiquer mon anglais que j’ai pu améliorer grâce à la plateforme de cours de langue en ligne. J'ai voyagé et découvert un nouveau pays et une autre vision des choses.

 

J’avais une légère crainte mais je trouve que le programme Erasmus+ permet de dépasser sa peur et de se concentrer sur son projet.

 

Publié le 9 October 2017
PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)

Le dispositif Erasmus+

  • Une préparation au départ : informations sur les conditions de vie et de travail dans le pays d’accueil et sur les moyens mis à disposition.

  • Un stage en entreprise (de 12 semaines ou de 24 semaines)

  • L’accompagnement par un conseiller Pôle emploi pendant la période de mobilité et au retour.

  • Des aides financières pour couvrir les frais de déplacement et d’hébergement.

  • Une évaluation linguistique et des cours de langue via une plateforme en ligne.

Ma mobilité, mon histoire - Les épisodes précédents

Retrouvez les témoignages publiés chaque semaine.

Episode 1 - Clément C. - Allemagne

Episode 2 - Anne J. - Malte

Pourquoi pas vous ?

Comment bénéficier du programme Erasmus+ ?

Parlez-en avec votre conseiller Pôle emploi