Le Volontariat international en entreprise (VIE)

Le Volontariat international en entreprises (VIE) permet aux entreprises françaises de confier à un jeune une mission professionnelle à l’étranger. Vous embarquez ?

volontaire sans frontières

Le VIE permet à des jeunes de nationalité française ou européenne, âgés de 18 ans à 28 ans, de réaliser à l'étranger, dans une entreprise française, des missions professionnelles d'ordre scientifique, commerciale ou technique.

Ces missions sont variées : étude de marché, prospection, renforcement des équipes locales, accompagnement d’un contrat, d’un chantier, participation à la création d’une structure locale, animation d’un réseau de distribution, support technique d’un agent, et bien d'autres. 

Ce dispositif, soutenu par Pôle emploi, est géré par Business France, l'agence française pour le développement international des entreprises.

Où chercher ? 

  • Consulter les offres sur le site www.civiweb.com.
  • Démarcher directement auprès d'une entreprise.
  • S'adresser à Business France, qui délivre à l'employeur un agrément.

L’international, l’expérience qui fait la différence

L'Europe en tête des destinations

10 574 VIE étaient en poste pour le compte de 1 965 entreprises (données au 30/12/2018). La répartition des départs concerne : 

  • 44% l'Europe (Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Roumanie, Italie, Espagne, Tchéquie...),
  • 19% l'Asie (Chine, Japon...),
  • 13% l'Amérique du Nord (essentiellement les Etats-Unis),
  • 12% l'Afrique
  • 5.5% l'Amérique latine
  • 3% le Proche et Moyen-Orient.

Souvent plus enrichissant qu’un stage, le VIE est un véritable tremplin pour dénicher un premier emploi.

Selon Business France, près de 70 % de ces jeunes volontaires se voient proposer un poste dans l'entreprise d'accueil en fin de mission.

Et, il est plus souvent facile décrocher un VIE qu’un premier contrat de travail : ce mode d’engagement présente des aspects très intéressants pour l’employeur, comme l’exonération de toutes charges sociales.

Attention : le VIE n'est pas du bénévolat.

• Le volontaire civil perçoit mensuellement une indemnité forfaitaire, variable suivant le pays d’affectation, mais indépendante du niveau de qualification.

• Les frais de voyage et de transport sont pris en charge.

• Les volontaires disposent également de deux jours et demi de congé par mois.

Une indemnisation attractive

  • L'indemnité mensuelle varie selon les pays : de 1.330 € à 5.000 € par mois.
  • Les frais mensuels de gestion et de protection sociale : de 175 € à 375 € (en fonction du chiffre d'affaires de l'entreprise et du nombre de VIE en poste).
  • Les frais de voyage international et de transport de bagages aller-retour sont compris.

A ce budget peuvent s'ajouter des dépenses opérationnelles liées à la nature de la mission confiée : frais de fonctionnement du bureau, frais de déplacement, etc.

A consulter : le formulaire pour calculer l’indemnisation annuel d'un VIE.