Vous parlez anglais ? Professionnalisez-vous

Sans surprise, l'anglais reste la langue la plus prisée des recruteurs. Environ 10 % des offres d'emplois qui paraissent en France nécessitent la maîtrise cette langue. Vous parlez un peu anglais voire couramment ? En 2020, professionnalisez-vous !

parler anglais 582 x 330

L’anglais, langue des affaires

Dans un contexte professionnel mondialisé, l’anglais est devenu omniprésent, que ce soit pour travailler à l’étranger comme dans les entreprises françaises. Selon le rapport d’enquête du programme européen "Langues et employabilité"*, une entreprise française sur 2 recherche une compétence en langue étrangère chez les candidats lors du recrutement.

L’anglais arrive largement en tête de cette étude : 76 % des entreprises l’utilisent, soit 2 fois plus que l’allemand (39 %) à la 2de place du classement. Dans tous les pays, l’anglais s’est imposé comme la langue des affaires pour les échanges internationaux. De même, les nouvelles technologies utilisent des langages ou codes issus de l’anglais. Les produits innovants sont fréquemment commercialisés sans même être traduits.

Un "must" dans de multiples secteurs

Même si vous êtes à l’aise en anglais, certaines professions requièrent l’apprentissage d’un vocabulaire plus spécifique. Au sein des entreprises, l’anglais est particulièrement utilisé dans les services : achat, communication, vente et prospection, services au client**.

  • Vous travaillez dans le tourisme ou l’hôtellerie ? Vérifiez que vous maîtrisez toutes les ficelles du métier en anglais, de la planification du voyage à l’organisation de l’hébergement ou encore la gestion des réclamations.
  • Vous êtes dans l’informatique, les télécommunications ou le marketing ? L’anglais est la langue de l’innovation (et de la plupart des logiciels). Apprendre le vocabulaire nécessaire est un prérequis incontournable à l’exercice de vos fonctions.
  • Vous travaillez dans l’ingénierie ou le bâtiment ? Pour porter des projets internationaux ou coordonner des équipes multiculturelles en toute sécurité, vous devez vous familiariser avec les termes techniques anglais.
  • Vous exercez dans le domaine médical ou pharmaceutique ? Vous devez pouvoir analyser les symptômes, poser un diagnostic, expliquer le fonctionnement d’un médicament ou rassurer un patient étranger en anglais.
  • Vous êtes chercheur ou scientifique ? Vous devez maîtriser des terminologies précises pour décrire vos méthodes de travail ou expliquer vos résultats. Les publications sont aujourd’hui prioritairement rédigées en anglais pour atteindre l’ensemble de la communauté scientifique.

Cela concerne tous les secteurs d’activité, du droit à la finance en passant par l’environnement. Un anglais professionnel constitue une plus-value pour l’employeur et une opportunité de vous démarquer à l’embauche. Il vous permet également d’envisager une carrière internationale et vous ouvre des perspectives d’évolution plus rapides.

Vous aimerez aussi :
Apprendre l'anglais sans se ruiner
Comment évaluer sa maîtrise des langues étrangères ?
Mettez-vous à l’allemand professionnel