Enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) : pour mieux anticiper le marché de l’emploi

Afin de prévoir les difficultés de recrutement et d’optimiser l’orientation des demandeurs d’emploi, Pôle emploi adresse chaque année un questionnaire aux entreprises afin de connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi.

Cette collecte d’informations est aussi colossale qu’essentielle. À l’échelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes, sur les 291 171 établissements entrant dans le champ de l’enquête, 52 022 ont répondu au questionnaire. De quoi avoir une lecture fine du marché de l’emploi pour faciliter la rencontre entre offres et demandes.
2022 : une hausse des intentions d’embauche de 12 % La crise provoquée par la pandémie mondiale de Covid-19 déclinant, c’est l’optimisme des entreprises qui retrouvent ses couleurs. Interrogées fin 2021, les entreprises ont de nouveau l’intention d’embaucher. 362 700 projets d’embauche ont ainsi été recensés dans la région. Corrélativement, l’enquête BMO atteste d’une hausse inédite des difficultés de recrutement anticipées : celles-ci concernent 63 % des projets d’embauche en 2022 contre 47 % en 2021. Les métiers les plus touchés par cette hausse sont ceux du transport (conducteurs de transports en commun, conducteurs routiers), de la santé (aides-soignants, aides à domicile et aides ménagères), du BTP (menuisiers, plombiers, chauffagistes…). L’activité saisonnière est également un secteur demandé puisqu’elle concerne 3 projets de recrutement sur 10. [1] Enquête Besoins en main-d’œuvre en Auvergne-Rhône-Alpes 2022

Le BMO est librement accessible en ligne. Une recherche par zone géographique jusqu’au bassin d’emploi, par métier et par secteur d’activité permet d’observer à la loupe la situation régionale.
774 conseillers Pôle emploi pour réduire l’écart entre l’offre et la demande Si les besoins en personnel ne permettent pas d’être parfaitement satisfaits, Pôle emploi peut accompagner les entreprises pour élaborer des solutions adaptées. Plusieurs outils sont au cœur de l’expertise des conseillers à l’emploi spécialisés dans l’accompagnement des entreprises. Deux leviers majeurs permettent aux employeurs de valoriser leur secteur. Le premier : #TousMobilisés. Ces événements hebdomadaires se tiennent en agence pour promouvoir les métiers. Au total, plus de 7000 opérations ont été réalisées en 2021. En outre, l’immersion professionnelle ou période de mise en situation professionnelle (PMSMP) permet d’appréhender la réalité d’un secteur ou de valider un projet professionnel. Le résultat est là : près de 9 entreprises sur 10 ayant eu recours à l’immersion la recommanderaient auprès d’autres entreprises[1]. Enfin, Pôle emploi propose un éventail de formations sur mesure préalables à l’emploi. Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) ou une Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POEI). Et c’est un succès : bien que les recrutements soient difficiles (63%), les offres déposées à Pôle emploi sont majoritairement pourvues (87%). [1] Enquête Besoins en Main-d’œuvre en Auvergne-Rhône-Alpes 2022