Reconversion professionnelle : Comment rebondir sans y laisser des plumes ?

Dans un monde en pleine mutation, les parcours professionnels n’ont rien d’un long fleuve tranquille. Partout sur les forums, des actions étaient organisées pour présenter des alternatives et repartir d’un bon pied.

TÉMOIGNAGES DE CANDIDATS ET DE PROFESSIONNELS


CHANGER DE VIE
"Pendant 21 ans, j’ai été responsable des ventes dans une entreprise savoyarde. Lors de mon licenciement, je ne peux pas dire que j’ai été déçue, car j’envisageais depuis longtemps une reconversion professionnelle. Je me suis donc inscrite à Pôle emploi en expliquant mon projet d’ouverture de restaurant.
J’ai bénéficié du dispositif IDClic avec une formation à la création d’entreprise. Cela m’a permis de présenter un projet crédible vis à vis des banques. Ensuite, je me suis inscrite à l’Afpa pour préparer un CAP de cuisine. Je vais passer mon examen en juin et ouvrir dès l’été mon restaurant avec mon fils qui est cuisinier."
Sandrine, 48 ans.


REBONDIR
"Nous proposons des formations en logistique, transports et sanitaire gérées sous forme de contrats professionnels avec les entreprises. Je remarque qu’il y a de plus en plus de demandes de reconversion. C’est souvent consécutif à un licenciement ou à une incapacité à poursuivre un métier. Nous travaillons avec tous les publics, mais la majorité concerne les jeunes et les femmes."
Anaïs Lansigu, assistante d’orientation à l’AFTRAL


ACCOMPAGNER LA TRANSITION
"
Nous recherchons quatre conducteurs et des mécaniciens bus. Les postes de conducteurs intéressent particulièrement les personnes en reconversion professionnelle. Et pour assurer cette transition, nous travaillons en lien étroit avec Pôle emploi et des organismes de formation. Ensemble, nous pouvons proposer une offre globale aux candidats."
Melanie Dufreney, responsable des centres Keolis loisirs et voyages Puy-de-Dôme et Alain Faure, directeur Keolis Pays des volcans.

ACCOMPAGNER LES CANDIDATS


VAE MODE D’EMPLOI

"La validation des acquis de l’expérience peut donner un grand coup d’accélérateur à la recherche d’emploi. Entrer dans une démarche VAE, c’est aussi prendre conscience de ses propres compétences. Pour rappel, la validation des acquis de l’expérience est ouverte à toute personne, sans restriction. Il suffit de justifier d’une année d’expérience en rapport direct avec la certification visée."
Morgane Eydieux, conseillère VAE au Pont Conseil VAE du Puy de Dôme.


ACCOMPAGNER LES PORTEURS DE PROJETS

"Notre CCI accueille chaque année, entre 300 et 400 porteurs de projets.
Notre action va de la réunion d’information à un accompagnement global pour ceux qui se lancent."
Isabelle Marouard, responsable espace entreprendre CCI de Grenoble.


PROMOUVOIR L’APPRENTISSAGE
"Nous présentons le contrat de génération à l’attention des jeunes et des seniors ainsi que le dispositif Embauche PME. Nous avons également organisé un atelier sur l’apprentissage où au-delà des personnes concernées, j’ai même rencontré des parents qui souhaitaient s’informer pour leurs enfants.
Selon moi, l’apprentissage est la voie royale pour trouver un emploi. Dans le Rhône, on constate d’ailleurs une véritable envolée qui s’explique entre autres, par la synergie entre les partenaires. Illustration avec la charte signée entre Pôle emploi, l’État, les chambres consulaires, l’Agefiph, Cap Emploi, l’Académie de Lyon, les 24 CFA et la Région."
Annie Humbert, DIRRECTE.