Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Actualités

Handicap, faire tomber les barrières !

La perte d’un emploi est une épreuve pour tous les demandeurs d’emploi. Quand une inaptitude médicale est à l’origine du licenciement il est souvent vécu comme une injustice. Faire le deuil de son ancien métier voire secteur d’activités et engager les démarches pour construire un projet professionnel et retrouver un emploi semble insurmontable. Un exemple clermontois qui présente ce que Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes met en place dans ces situations.

Un accompagnement sur mesure

LINA (Licencié pour inaptitude) un dispositif innovant et adapté qui vise la reconstruction des projets professionnels et la sécurisation du retour à l’emploi.
Cet accompagnement pour Valérie Boyer qui en a bénéficié, lui a permis de rebondir, de retrouver confiance en elle. Sa conseillère, lors de leurs échanges, l’a amené à prendre conscience des compétences acquises au cours de sa carrière et des envies professionnelles qu’elle avait laissées de côté. Et à partir de ce jour elle ne s’est plus posé la question de savoir si elle pouvait le faire mais elle s’est dit « je veux le faire ».
La durée de cet accompagnement est de 9 mois avec en moyenne 3 entretiens par mois et plus si le demandeur d’emploi en exprime le besoin. Un conseiller ou la conseillère dédié(e) travaille étroitement avec un psychologue du travail et le demandeur d’emploi. Ensemble, ils mobilisent les outils du conseil en évolution professionnelle et le réseau partenarial handicap et santé afin de réfléchir à et de construire un nouveau projet professionnel avec le demandeur d’emploi. A l’aide de ces différents moyens, l’accompagnement renforcé agit sur les champs de la résilience, de l’orientation, de l’évaluation et de la transférabilité des compétences.

Des ateliers spécifiques

A Clermont-Ferrand, plusieurs types d’ateliers sont proposés aux demandeurs d’emploi qui sont dans cette situation. Certains apportent toutes les informations nécessaires sur ce qu’est une reconnaissance de travailleur handicapé et sur les allocations qui peuvent être versées. D’autres sont consacrés à l’évolution professionnelle et aux démarches à initier pour accepter la situation et activer le processus de reconstruction d’une identité personnelle et professionnelle. L’accent est mis sur les compétences et savoir être acquis au cours de la carrière du demandeur d’emploi.

Des entreprises sensibilisées et engagées

Sur l’agglomération clermontoise, une collaboration et des actions sont engagées entre Pôle emploi et la CPME afin de sensibiliser les entreprises au handicap, de permettre aux demandeurs d’emploi bénéficiant de ce dispositif de participer à des visites en entreprise et des immersions. Cela va dans certains cas jusqu’au parrainage de demandeur d’emploi par des entreprises qui ainsi leur ouvrent leur réseau. Et Valérie Boyer de conclure : « LINA m’a permis de faire des immersions, d’obtenir des conventions de stages et d’aboutir au financement d’une formation dans le secteur médico-social. Je suis très satisfaite aujourd’hui, je pense que tout ce parcours va m’aider à retrouver beaucoup plus facilement un emploi et surtout à me sentir bien.(…) Tout seul on a du mal à avancer mais avec l’aide de ce dispositif, donc à plusieurs, on est plus fort ! »

Publié le 14 September 2018
PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)