Aéronautique

La France est l’un des seuls pays au monde à disposer sur son sol de toutes les compétences aéronautiques nécessaires pour « faire voler un avion » : conception, fabrication et maintenance. La région Auvergne-Rhône-Alpes ne manque pas à l’appel avec 30 000 emplois dans la filière.

L'aéronautique, c'est #MonChoixPro

Aéronautique
vignette_carrefour_aeroport_meyzieu

Croissance et mutation technologique

L’aéronautique a le vent en poupe : au niveau mondial, le flux de passagers aériens devrait doubler dans les 20 prochaines années pour atteindre 7 milliards en 2035… Une aubaine pour les avionneurs, qui doivent répondre à la croissance de la demande ainsi qu’à deux enjeux majeurs : diminuer la consommation d’énergie fossile et tirer parti des innovations technologiques. C’est dire si les métiers de l’aéronautique sont nombreux : de la métallurgie à l’électronique, en passant par la R&D et la mécanique.

Les secteurs de la filière aéronautique :

  • Fabrication et maintenance des appareils volants : avions civils et militaire, secteur spatial, hélicoptères, défense ;
  • Secteurs de la sous-traitance aéronautique : industrie métallurgique, matériaux composites, électronique, informatique, cabinets d’études et d’ingénierie, services aux entreprises.

Une filière, plusieurs métiers

Plus de 350 entreprises travaillent dans la filière en Auvergne-Rhône-Alpes : des petites structures et des grands groupes comme Dassault, Thalès ou Safran. Un total de 8 000 emplois directs, auxquels s’ajoutent 22 000 emplois indirects dans les entreprises sous-traitantes. Et des besoins en main d’œuvre croissants, notamment dans les métiers de la métallurgie : chaudronniers, usineurs, fraiseurs, tourneurs, décolleteurs… Mais aussi dans la programmation informatique (développement de logiciels et systèmes de vols embarqués, interfaces pilote / avion ou confort des passagers), dans le contrôle qualité ou l’ordonnancement. Sur des bassins d’emploi multiples : le Grand Clermont-Ferrand, le bassin stéphanois, le Grand Lyon et Grenoble, mais aussi dans la vallée de l’Arve en Haute-Savoie et sur le territoire de Valence/Romans-sur-Isère.

Des métiers de passion à la portée de tous

La filière recrute à tous niveaux de qualification : CAP, Bac Pro, BTS, diplôme d’ingénieur. Profils recherchés ? Des candidats faisant preuve de rigueur (c’est une industrie très normée avec des contraintes qualité particulièrement exigeantes), de curiosité et d’agilité pour s’adapter aux mutations technologiques en cours. Côté formations, aussi variées que les métiers de la filière, elles sont nombreuses et présentes sur tout le territoire de la région, avec une initiative de mutualisation à Clermont-Ferrand autour du Campus Aéronautique Auvergne. Enfin, les perspectives d’évolution sont bien réelles, et peuvent déboucher sur des mobilités internationales. Bref, les conditions sont réunies : le moment ne serait-il pas venu de prendre votre envol ?

Pôle emploi TV

Découvrez le métier de Soudeur(euse) !

Aéronautique