Aide à la vie quotidienne

Les services d’aide à la vie quotidienne constituent l’une des trois grandes familles des Services à la Personne, un secteur en plein boom qui peine encore à recruter. Retour sur des métiers d’accompagnement et de proximité de plus en plus demandés.

264X230_aide_domicile

Des perspectives d'emploi prometteuses
Regroupant de nombreuses spécialités, allant de l’aide ménagère, au petit bricolage en passant par l’assistance administrative ou la livraison de courses à domicile, les métiers du service à la vie quotidienne sont en constante expansion, avec des créations d’emploi en croissance partout en France. En région Auvergne-Rhône-Alpes, plus de 10 000 offres sont éditées chaque année. Ces emplois sont proposés directement par les particuliers employeurs, par le secteur privé (association, coopérative, organisme prestataire) ou par la sphère publique (commune, Centre Communal d’Action Sociale, établissement public, etc.)


Des emplois pour tous les niveaux d'étude
Ce secteur a l’avantage de proposer des métiers variés, avec ou sans diplôme et quel que soit le niveau de qualification initial du candidat. Il comprend trois grands métiers :

  • Services domestiques au domicile des particuliers : employé de maison, aide ménagère, livraison de repas, bricolage, sorties des animaux de compagnie, etc. Ces postes sont accessibles sans qualification spécifique.
  • Assistance auprès d’adultes à domicile ou en structure d’accueil : aide aux personnes âgées, auxiliaire de vie sociale, garde malade, etc. Emplois accessibles avec un CAP, un BEP ou un Diplôme d’Etat dans le secteur de l’aide sociale et familiale. Le dispositif de la VAE (Validation des acquis et de l’expérience) peut permettre d’acquérir des certifications professionnelles grâce à une expérience antérieure dans le secteur.
  • Intervention sociale et familiale : postes d’encadrement dans les structures d’accueil (associations, maison de retraite, établissement médical, etc.), accessibles avec un diplôme de Technicien de l’Intervention sociale et familiale. Les services à la personne rencontrent un besoin important de développement des fonctions d’encadrement : des certifications et diplômes spécifiques sont créés pour former des responsables garants de l’organisation et de la qualité du service. Tenté par l’aventure ?
     

Autonomie et relationnel
Au cours des dernières années, le secteur s’est fortement professionnalisé et de nombreux dispositifs de formation et d’accompagnement permettent d’accéder à des parcours diversifiés et enrichissants. Les métiers de l’aide à la vie quotidienne nécessitent en outre une grande autonomie dans le travail, une bonne capacité d’écoute et d’adaptabilité, deux qualités indispensables pour répondre efficacement aux besoins et aux attentes des personnes.

Angélina, reconversion réussie vers l’animation

Aide à la vie quotidienne