Les parcours de formation pour accéder aux métiers du service à la personne

S’il n’est pas obligatoire de disposer d’un diplôme pour exercer dans le domaine du service à la personne, certaines activités requièrent toutefois une qualification, notamment les métiers portés vers l’assistance aux publics vulnérables que sont les personnes âgées et handicapées, et les enfants de moins de trois ans.

Au cours des dernières années, le secteur s’est fortement professionnalisé et de nombreux dispositifs de formation et d’accompagnement donnent la possibilité d’accéder à des parcours diversifiés et enrichissants, comme le DE Accompagnement Educatif et Social ou la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) qui permet d’acquérir des certifications professionnelles grâce à une expérience antérieure dans le secteur.
 

La branche du domicile favorise également la formation des personnes éloignées de l’emploi dans le cadre de dispositifs de recrutement en contrats aidés. Les services à la personne rencontrent enfin un besoin important de développement des fonctions d’encadrement : des certifications et diplômes spécifiques sont créés pour former des responsables garants de l’organisation et de la qualité du service.

PARMI LES PRINCIPAUX DIPLÔMES DU SECTEUR : 

DE Accompagnement Educatif et Social

Le diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social (DEAES), de niveau CAP, constitue le premier niveau de qualification des métiers de l’aide à domicile et forme au métier d’auxiliaire de vie sociale (aide au quotidien selon les besoins, comprenant la préparation des repas, les courses, les travaux ménagers, etc…). Le DEAES remplace depuis 2016 le diplôme d'Etat d'auxiliaire de vie sociale et le diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique.

Le DEAES propose trois spécialités :

  • Accompagnement de la vie à domicile ;
  • Accompagnement de la vie en structure collective ;
  • Accompagnement à l'éducation inclusive à la vie ordinaire.

Il existe également un CAP Assistant technique en milieux familial et collectif et un diplôme d’Assistant de vie aux familles, titre professionnel délivré à l’issue d’une formation qualifiante de six mois (770 heures) qui équivaut à un CAP ou un BEP.


Diplôme d’aide soignant

Pour accéder aux fonctions d’aide soignant, il est nécessaire d’être titulaire d’un diplôme d’Etat d’Aide Soignant qui se prépare en 1 an dans les IFAS (Instituts de Formation des aides-soignants), qui recrutent sur concours.
Plus d’informations : www.aide-soignant.com


Technicien d’intervention sociale et familiale

Le diplôme de Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale (niveau Bac), délivré par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales, permet d’accompagner des familles ou des personnes rencontrant des difficultés ponctuelles (hospitalisation, longue maladie, handicap, difficultés sociales, etc.).
Pour en savoir plus : Diplôme de technicien de l’Intervention Sociale et Familial/Onisep


Assistant(e) maternel(le)

Pour exercer la profession d'assistant(e) maternel(le), aucun niveau d'étude n'est imposé. Toutefois, il est impératif d'obtenir l'agrément du Conseil départemental et de suivre une formation (deux fois 60 heures) sur le développement de l’enfant, la nutrition, la qualité de vie, la prévention des accidents domestiques, etc. Seules les personnes titulaires d'un CAP petite enfance ou d'un diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture sont dispensées de cette formation.
Plus d’information : www.assistante-maternelle.org


Coordonnateur ou responsable de secteur

Le CAFERIUS (Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Encadrement et de Responsable d’Unité d’Intervention Sociale) forme aux métiers d’encadrement dans le secteur des services à la personne. Il est accessible aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac dans le travail social, associé à quatre ans d’expérience professionnelle dans ce secteur. Ce diplôme est aussi accessible par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).
Pour en savoir plus : CAFERIUS/Onisep