Ouverture d’un nouveau complexe de loisirs : recruter 40 personnes dans un secteur en tension, challenge réussi à Saint-Etienne !

Dans le cadre de l’ouverture d’une brasserie et d’un complexe de loisirs à Villars (42), Les Roches Loisirs ont fait appel à Pôle emploi pour recruter une quarantaine de personnes sur des métiers en cuisine, service et loisirs. Echange avec Mme Viallon, en charge des recrutements pour l’entreprise, qui revient sur une collaboration fructueuse.

Pourquoi avoir fait appel à Pôle emploi ?
Au démarrage de notre activité, nous avons tout naturellement contacté Pôle emploi pour savoir de quelle aide nous pourrions bénéficier pour recruter notre personnel.

Comment Pôle emploi vous a accompagnée dans ce recrutement ?
La collaboration a démarré fin juillet avec la diffusion d’offres d’emploi. Tout au long du processus, nous avons été accompagnés par deux conseillères dédiées. Nous avons bénéficié d’un très bon suivi : nous avions régulièrement des entretiens, des échanges avec analyse de la situation. Les deux conseillères avaient réellement intégré à ce qu’on recherchait.
Notre agence Pôle emploi nous a également proposé de recruter par la méthode de recrutement par simulation (MRS). Pour ce faire deux réunions d’information collectives ont été mises en place fin août. Celles-ci ont été suivies d’entretien de recrutement. Malheureusement ces réunions n’ont pas attiré beaucoup de candidats. Nous concernant, c’est donc l’envoi direct de candidatures au fil de l’eau par les conseillères Pôle emploi qui a été le plus efficace.
La collaboration se poursuit encore aujourd’hui pour faire face aux départs.

En êtes-vous satisfaite ?
Nous sommes très contents de cette collaboration. Les deux conseillères Pôle emploi étaient à l’écoute, très impliquées, très réactives.

Est-ce qu’après ce recrutement, vous avez changé d’avis sur Pôle emploi ?
Après cette expérience, je me permets de dire aux gens qui porteraient un discours négatif que j’ai eu affaire à des personnes très impliquées.