Surmonter les difficultés de recrutement dans la restauration

Avec l'opération #VersUnMétier, Pôle emploi agit sur les difficultés de recrutement. Mme Lachanelle, assistante de direction en charge des recrutements pour le restaurant le Champ du coq à Meyzieu, témoigne.

Pénurie de candidat : c’est la principale difficulté rencontrée par Mme Lachanelle. Bien que la clientèle soit au rendez-vous dans ce restaurant installé depuis 2013, la situation est compliquée : cet été l’établissement a dû fermer… faute de salariés ! Mme Lachanelle nous parle de ses difficultés et de la collaboration précieuse avec son conseiller Pôle emploi pour gagner du temps et trouver des solutions.
 

Sur quels postes souhaitiez-vous recruter ? A quelles difficultés êtes-vous confrontée ?

Dans notre restaurant, nous cherchons à recruter des cuisiniers, des commis de cuisine, des serveurs. On ne peut pas programmer à l’avance les postes à pourvoir. Il y a un fort turnover dans la restauration et nous recrutons presque toujours dans l’urgence pour remplacer un salarié en arrêt maladie, ou qui a changé d’établissement. Et c’est toujours difficile : il y a peu de candidats et ils ont des exigences : souhait de ne pas travailler les week-ends, de faire les saisons ; ou le besoin d’être formé… Et lorsque l’on trouve un salarié prêt à faire des heures supplémentaires, la loi nous limite !

A cela s’ajoute que le secteur de la restauration est gangréné par le travail au noir, et même en proposant des salaires attractifs, recruter reste très compliqué.
 

Comment arrivez-vous à surmonter ces difficultés ?

Dans l’urgence, j’appelle directement mon conseiller : Bruno Petit de l’agence de Meyzieu. Il connait par cœur notre recherche et nos besoins, il est venu sur place. Le plus souvent, il présélectionne les candidats qui viennent en entretien. Ça me fait gagner beaucoup de temps et je sais qu’il les a mobilisés en amont. On est tout le temps en contact, c’est un partenariat, un engagement mutuel : je m’engage à recevoir les CV et on se tient au courant.
 

Avez-vous changé d’avis sur Pôle emploi ?

Avant je ne travaillais pas avec Pôle emploi. Avec Mr Petit, on a construit une relation de confiance et maintenant tous mes recrutements passent par Pôle emploi. Mon conseiller est parfait ! Il se démène, il me fait gagner un temps précieux, me renseigne sur les formations, les aides. Toute seule, je n’aurai pas donné suite à plusieurs candidatures. Recruter, c’est très lourd pour une entreprise moyenne non aidée par Pôle emploi.