Du ‘‘sur-mesure’’ pour recruter dans les entreprises du bâtiment du bassin graylois

Vendredi 13 juillet 2018, à la Maison Familiale et Rurale de Chargey-lès-Gray, 5 demandeurs d’emploi terminaient leur formation de 3 mois leur permettant d’acquérir les connaissances et compétences recherchées par 5 employeurs graylois du secteur du BTP. Place désormais à l’emploi !

Des solutions possibles, même pour les métiers en tension !
Ce moment a été l’occasion de revenir sur le parcours de formation « cousu main » créé par les équipes de Pôle emploi, en association avec ses partenaires pour répondre aux besoins de 5 entreprises du territoire sur un secteur particulièrement en tension : le bâtiment !

3 mois de formation, un emploi à la clé pour des maçons et des couvreurs
Pendant presque 3 mois, 5 demandeurs d’emploi ont pu suivre une formation « sur mesure », car adaptée aux compétences recherchées par les entreprises. Ils l’on terminée ce vendredi 13 pour rejoindre maintenant leur entreprise pour un contrat de professionnalisation de 12 mois (l’occasion de parfaire leur apprentissage, acquérir de l’expérience) avant de signer un CDI !

Une réussite grâce à un engagement collectif !
Tout commence en janvier dernier quand Pôle emploi se fait interpellé par des entreprises du secteur du bâtiment réunies en janvier dernier au club des entrepreneurs de Gray et organisé par la communauté de Communes du Val de Gray. « Quelles solutions proposées pour répondre aux besoins de ces entreprises qui recrutent mais qui ne trouvent pas ? ». La réponse : un portage collectif, des entreprises qui s’engagent à moyen terme, des partenaires, des candidats motivés… Après une période de sourcing auprès des demandeurs d’emploi intéressés par les métiers du bâtiment et volontaires à s’engager dans un parcours de formation, le montage avec les partenaires de la formation et de son support financier (Ariq BTP, Maison Familiale et Rurale de Chargey-lès-Gray, Constructys, Conseil régional), place à la formation qui se terminait donc ce 13 juillet. Près de 3 mois pour acquérir les fondamentaux de leurs futurs métiers de maçons et de couvreurs…

En conclusion
Des solutions sur-mesure sont possibles dès lors que tous les acteurs s’engagent à moyen terme, ici 6 moins auront suffi entre l’expression du besoin, le montage financier, et l’arrivée des stagiaires formés dans leur entreprise. Un bel exemple à reproduire !

Des solutions possibles, même pour les métiers en tension !
Ce moment a été l’occasion de revenir sur le parcours de formation « cousu main » créé par les équipes de Pôle emploi, en association avec ses partenaires pour répondre aux besoins de 5 entreprises du territoire sur un secteur particulièrement en tension : le bâtiment !

3 mois de formation, un emploi à la clé pour des maçons et des couvreurs
Pendant presque 3 mois, 5 demandeurs d’emploi ont pu suivre une formation « sur mesure », car adaptée aux compétences recherchées par les entreprises. Ils l’on terminée ce vendredi 13 pour rejoindre maintenant leur entreprise pour un contrat de professionnalisation de 12 mois (l’occasion de parfaire leur apprentissage, acquérir de l’expérience) avant de signer un CDI !

Une réussite grâce à un engagement collectif !
Tout commence en janvier dernier quand Pôle emploi se fait interpellé par des entreprises du secteur du bâtiment réunies en janvier dernier au club des entrepreneurs de Gray et organisé par la communauté de Communes du Val de Gray. « Quelles solutions proposées pour répondre aux besoins de ces entreprises qui recrutent mais qui ne trouvent pas ? ». La réponse : un portage collectif, des entreprises qui s’engagent à moyen terme, des partenaires, des candidats motivés… Après une période de sourcing auprès des demandeurs d’emploi intéressés par les métiers du bâtiment et volontaires à s’engager dans un parcours de formation, le montage avec les partenaires de la formation et de son support financier (Ariq BTP, Maison Familiale et Rurale de Chargey-lès-Gray, Constructys, Conseil régional), place à la formation qui se terminait donc ce 13 juillet. Près de 3 mois pour acquérir les fondamentaux de leurs futurs métiers de maçons et de couvreurs…

En conclusion
Des solutions sur-mesure sont possibles dès lors que tous les acteurs s’engagent à moyen terme, ici 6 moins auront suffi entre l’expression du besoin, le montage financier, et l’arrivée des stagiaires formés dans leur entreprise. Un bel exemple à reproduire !

Image pleine largeur BTP Gray