Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Témoignages

« Offrir une chance d’être formés en métropole » : un partenariat entre Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté et l’Agence de l’Outre-Mer pour la Mobilité

En juin dernier, 14 jeunes demandeurs d’emploi des départements d'Outre-mer sont arrivés sur le sol franc-comtois. Une mission en vue : se former, apprendre un métier et répondre aux besoins grandissants du secteur de l’industrie.

Avec LADOM, une convention efficace à reconduire

Ce jeudi 21 septembre, Pôle emploi et l’Agence de l’Outre-Mer pour la Mobilité ont souhaité faire le point sur cette 1ère opération et formaliser leur collaboration, en signant une convention de coopération pour s'engager à renouveler d’autres opérations de cette envergure.
Annicet Loembe, Directeur régional adjoint Pôle emploi Bourgogne Franche-Comté est revenu sur le process permettant aux jeunes demandeurs d’emploi issus des départements d’Outre-Mer d’intégrer un cursus d’apprentissage en Franche-Comté, dans le secteur de l’Industrie.

Deux mois de préparation avec des partenaires investis

Deux mois c’est le temps qu’il a fallu pour procéder à l’étape d’information, de pré-selection des candidats et préparer leur arrivée sur le sol franc-comtois.
Plusieurs acteurs ont rendu cela possible : Pôle emploi en procédant aux réunions d’information, par le biais de la visioconférence avec les départements d’Outre-mer, et par la sélection des candidats via des tests. 90 personnes ont passé les tests, au final 14 ont été retenues. LADOM (l’Agence de l’Outre-Mer pour la Mobilité) de son côté a mis en place les conditions de déplacements et d’accueil au sein du Foyer des Jeunes Travailleurs. L’AFPA,  par le biais d’un module de formation de 3 mois leur a permis d’acquérir les connaissances de base de l’entreprise en milieu industriel. Enfin, le CFAI les accompagne pour leur permettre d’obtenir une qualification par la voie de l’apprentissage, soit en BAC professionnel, soit en BTS.

14 ultramarins en formation en Bourgogne-Franche-Comté

De gauche à droite et de haut en bas : Régis Perrot, Directeur territorial LADOM, Florus Nestar, Directeur général de LADOM, Annicet Loembre, Directeur régional adjoint aux opérations de Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté et Julie Lusinier,

La confiance des stagiaires pour concrétiser leur projet lointain

Annicet Loembe, s’est félicité de la rapidité avec laquelle les partenaires ont relevé le pari, et en tout premier lieu les 14 stagiaires qui « nous ont fait confiance, car c’était une première ». « Vous avez été courageux, vous avez quitté vos familles et avez choisi de venir en métropole pour mettre en œuvre votre projet de formation sur un cursus n’existant pas sur votre département d’origine et vous insérer professionnellement. »
Du côté de LADOM, Régis Perrot, directeur territorial Auvergne/Rhône-Alpes /Bourgogne/Franche Comté, l’affirme « c’est le grand chelem que nous voulons réussir, cette action fera de nombreux autres petits, nous espérons le renouveler en septembre 2018. ».

Florus Nestar, Directeur général de LADOM a rappelé la mission de son organisation, accompagner la mobilité des demandeurs d’emploi des départements d’Outre-Mer. « Quand il n’existe pas sur place l’offre de formation, nous leur donnons l’opportunité de bénéficier d’une formation en métropole ». Il a également rappelé que les relations de LADOM sont basées sur un partenariat solide et durable, évoquant ainsi l’accord cadre national signé avec Pôle emploi en 2016, ainsi qu’en 2017 avec pour contours la mobilité internationale.
Les résultats de LADOM montrent l’efficacité du dispositif : 8 demandeurs d’emploi sur 10 réussissent leur formation, et 6 sur 10 sont en emploi au bout de 6 mois.

Je souhaitais m’orienter vers un autre secteur

Témoignage, Julie Lusinier, salariée, Entreprise FCI Besançon : «J’ai 23 ans, je suis originaire de la Réunion, j’ai participé à une réunion d’information, et ensuite aux tests de sélection. Je me suis tout de suite lancée, car je souhaitais m’orienter vers un autre secteur que le transport-logistique. Je voulais me lancer dans la mécanique, et pour moi c’était une belle opportunité à ne pas manquer. Tout s’est fait très vite, c’était très dur pour ma famille, mes parents avaient beaucoup d’appréhension pour me laisser partir aussi rapidement, même s’il savait que je voulais aller en métropole. Auparavant, je n’étais jamais allée en France. Actuellement je suis hébergée au Foyer des jeunes travailleurs de Besançon, pendant trois mois, j’ai suivi des modules de formation à l’AFPA : remise à niveau, préparation à l’entretien, et techniques du monde industriel : usinage, fraiseuse. Ensuite, j’ai démarré mes cours en septembre au CFAI, j’ai intégré l’entreprise FCI, j’ai tout de suite été séduite par cette entreprise, je fais du dessin industriel au sein de l’atelier découpage en tant qu’apprenti.
Mon projet est de continuer après l’obtention de mon BTS en école d’ingénieur, et rester du coup 3 ans de plus en Franche-Comté. Je verrai ensuite les opportunités qui s’offriront à moi.
Je suis la seule fille du groupe, au début c’était difficile de s’intégrer, il faut encore plus faire sa place, mais au final je l’ai trouvé. Il y a une solidarité entre nous, c’est certain. »

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)