Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Témoignages

La maroquinerie Auguste, des besoins importants pour un secteur qui va bien !

Cyrielle Boillaud, assistante RH et responsable du recrutement de La Maroquinerie Auguste Thomas : "Nous recrutons pour nos quatre sites de production et recherchons de nouveaux talents pour accompagner notre développement."

Depuis fin 2015, ce sont près de 110 recrutements concrétisés grâce notamment à la mobilisation de la méthode de recrutement par simulation (MRS) et aux Actions de Formations Préalables au Recrutement (AFPR).  

Cyrielle Boillaud, assistante RH aux ateliers d’Armançon, anime avec Laure Legris, sa conseillère entreprise de Pôle emploi, des sessions d’informations pour les candidats présélectionnés par Pôle emploi. Y sont présentées l’entreprise, ses valeurs ainsi que la méthode de recrutement par simulation. Le métier de maroquinier nécessite de la dextérité, de la passion pour travailler des peaux exceptionnelles, comme celles d’autruche, d’alligator, ou des peaux plus communes comme la vache et l’agneau…
"En réunion, je perçois déjà l’intérêt de futurs recrutements réussis" commente Cyrielle. "Nos maroquiniers ont testé les exercices par simulation pour définir des temps moyens de réalisations des tests. Nous cherchons à garder les beaux gestes du métier en formant de nouveaux salariés en permanence."

Créés avec Pôle emploi en 2013, ces exercices ont pour objectif de donner une chance à des personnes sans expérience mais motivées, qui trouveront la satisfaction de travailler des matières nobles.’’ Les tests, axés sur 4 exercices regroupent dextérité, minutie, respect de consignes et contrôle visuel.

Publié le 22 November 2016
PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)