Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Le Club RH de Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté

Les compétences, thème central du 3ème Club RH

La 3ème édition du Club Rh Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté s'est déroulée le 22 novembre à Besançon et le 7 décembre à Dijon.

Investir sur les compétences

Transformation galopante des métiers, robotisation, impact du numérique, mais aussi évolution constante des attentes des recruteurs et parfois des candidats ... Dans ce contexte, et avec une reprise économique désormais avérée, quelles compétences et quelles aptitudes rechercher ?

Frédéric Danel, directeur régional de Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté, a d'abord rappelé brièvement dans son introduction la situation actuelle du marché de l'emploi en région BFC. La région enregistre depuis quelques mois, des marqueurs indiquant une reprise économique : Baisse du nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A (-4,2% en un an), augmentation des offres d’emploi (+21,9%), augmentation de l’emploi intérimaire (+26%), augmentation des offres d’emploi collectées par Pôle emploi en BFC (+21,9%) – source STMT septembre 2017. Le nombre de DPAE enregistré confirme également cette tendance.

clubs_rh_3

Parallèlement la révolution numérique crée de nouveaux métiers et modifie en profondeur les pratiques et les critères de recrutement

Selon des études, les automates remplaceront 30 % à 50 % des emplois d’ici à 2025-2030. Mais si la robotique a un bel avenir devant elle, de nouvelles tendances vont aussi créer de nouveaux besoins humains. Fondations et projectivistes imaginent régulièrement les métiers d'avenir en se basant sur un constat :
•60 % des enfants qui entrent à l'école aujourd'hui exerceront un travail qui n'existe pas encore.
•6 métiers sur 10 qui seront exercés en 2030 n’existent pas encore de nos jours.

''Avec la robotisation et les processus, nous devons revoir notre organisation afin de mieux redéfinir les postes, qui deviennent de plus en plus qualifiés. 4 demandeurs d’emploi sur 10 retrouvent un emploi dans un métier différent de leur diplôme, d’où notre rôle d’accompagner les mobilités professionnelles, et les transitions professionnelles. Pôle emploi doit investir sur le champ des compétences" a poursuivi Frédéric Danel. Car parmi la population des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi, la moitié est au chômage de longue durée et parmi elle, la moitié au chômage de très longue durée. Face à cette difficulté, les employeurs cherchent avant tout à évaluer le "potentiel" des candidats, c’est-à-dire leurs capacités à s’adapter aux différentes situations.

La compétence, c'est quoi ?

 f_morel_2

''La compétence c'est quoi ?''  entame Yannick Morel, en charge des relations institutionnelles et internationales à l’APEC - Du latin ''competentia'' signifie étymologiquement le ''juste rapport''. C'est également un concept scientifique particulièrement discuté. Sa traduction la plus juste dans le monde de l'entreprise serait : ''s'accorder avec'' ou ''la mobilisation dans l’action d’un certain nombre de savoirs combinés de façon spécifique''. Yannick Morel s'attache à distinguer les savoirs, savoirs-être et savoirs-faire dans des catégories telles que savoirs théoriques, procéduraux, issus de l'expérience, sociaux ou cognitifs. Dressant une grille de lecture devant nous conduire à déceler le potentiel de chaque individu. La taxonomie de Bloom, utilisé en pédagogie, en est une illustration.

La fragmentation des métiers, induite notamment par l'essor du numérique, vient aussi compliquer la tâche des recruteurs s'attelant à chercher le meilleur candidat pour l'entreprise : ''À la fin des années 90, un webmaster, bien qu'étant considéré comme un nouveau métier, était défini par un périmètre relativement  restreint et identifié d'activités. Aujourd'hui, sous cette appellation pourrait être regroupés plus d'une vingtaine de fonctions, allant du community manager au développeur, en passant par le responsable éditorial web - et qui, pourtant, font appel à des compétences très différentes !

Il rappelle que les organisations doivent aussi savoir s'interroger : ''Notre responsabilité en tant qu’entrepreneur, c'est de donner les conditions de l’action. La compétence ne s'exprime qu'à 3 conditions : savoir agir, vouloir agir et pouvoir agir ! Sans cette dernière, disposer des meilleures compétences ne donnera pas de meilleurs résultats'' 

Du coté des candidats

 Xavier Dublineau, directeur de l'agence Pôle emploi de Dijon Sud, et Isabelle Greys, directrice de l'agence Pôle emploi de Besançon Planoise détaillent pour nous les innovations majeures que Pôle emploi met à disposition des demandeurs d'emploi  ''Mon horizon professionnel'' un véritable tableau de bord permettant au demandeur d'emploi de recenser ses compétences dès le moment de son inscription en ligne. L'objectif ? Lui permettre de se confronter très rapidement au marché du travail, en soulignant les principales compétences attendues par les employeurs sur le mésier visé, les compétences transférables sur d'autres métiers, et en lui proposant la liste des entreprises qui recrutent régulièrement sur son bassin d'emploi, et les offres d'emploi disponibles immédiatemment sur le métier recherché.

Du coté des employeurs

Plus largement, Pôle emploi s'est engagé dans l'approche par compétences, afin de permettre aux employeurs de s'ouvrir sur des profils de candidats, qui au simple regard de leur CV ne correspondaient pas à leurs attentes, mais qui pour autant pouvaient répondre à leurs besoins. Les employeurs, au moment du dépôt d'offres d'emploi, sont ainsi incités à préciser les compétences nécessaires à l'exercice du poste visé, et sont accompagnés dans cette démarche par leur conseiller référent ''Entreprise''.

Echanges et réflexions en ateliers

Comme pour chaque édition, les DRH ont été conviés à échanger en table ronde autour de plusieurs questions : 

►Comment capter les talents, déceler les potentiels ?
Les DRH en sont conscients, les entreprises ont un fort besoin de se faire connaître, en particulier dans les secteurs où les métiers sont mals connus, ou souffrent encore d'une mauvaise image. Il est important de travailler en amont et d'anticiper les recrutements, en participant par exemple à des forums, des jobs datings...
Qu'est-ce qu'un potentiel ? Pour les DRH, il s'agit d'un "savoir devenir", et aller au-delà de ce qui est acquis, mais comment l'évaluer ? A partir de trois éléments : la capacité, l'adaptabilité et la motivation. De même, il est important de s'assurer que les valeurs du futur salarié correspondent aux valeurs de l'entreprise.

►Comment investir dans les hommes pour de meilleures performances de l’entreprise ?
Plusieurs réponses ont été évoquées :  mieux connaitre ses salariés, mener des entretiens professionnels, favoriser la rencontre avec les managers et décloisonner les services, en mettant en place des immersions inter-services. Il faut offrir des possibilités d'évolution et inciter à la mobilité interne, en travaillant sur la représentation des métiers.

atelier

►Comment préparer l'avenir ?
Plusieurs solutions ont été proposées :  responsabiliser les collaborateurs en leur offrant davantage de marges de manoeuvre, en développant le mode projet tout en renforçant le rôle du manager.

►Comment inventer et sécuriser les nouvelles trajectoires professionnelles ?
La principale difficulté rencontrée est de pouvoir se projeter sur les métiers de demain, l'entreprise se concentrant trop souvent, faute de temps, sur l'immédiateté. La réponse demeure bient entendu, pour la grande majorité des DRH présents, dans la formation, permettant plus facilement de se préparer aux métiers de demain.

A vos agendas !

En conclusion, Frédéric Danel a donné rendez-vous pour la prochaine édition du Club RH Pôle emploi BFC, le 20 mars à Besançon et le 28 mars à Dijon.

Publié le 28 December 2017
PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)

à lire aussi

Compétences : et si tout le monde parlait de la même chose ? 

France Stratégie vient de produire une note où sont expliqués les retards de la France en matière de compétences de base. Ils sont d'abord dus à une mauvaise définition du rôle de chacun dans la formation initiale et continue.

 

Participez au prochain Club RH

 Vous êtes : décideur RH, en charge du recrutement, responsable formation, responsable GPEC... Participez aux prochains clubs RH de Pôle emploi Bourgogne-Franche-Comté, adhérez ici en ligne