Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Témoignages

Un atelier pour améliorer ses compétences numériques

Témoignages de deux conseillères Pôle emploi Haute-Saône

Je veille surtout à préserver la dimension humaine dans les usages numériques et digitaux !

VignetteAurélie Vulliez, conseillère au Pôle emploi d’Arc-les- Gray
Dans le cadre de l’accompagnement des demandeurs d’emploi dont elle a la charge, Aurélie organise différents ateliers destinés à améliorer les compétences numériques des participants.
Une demi-journée par mois et pour des groupes n’excédant pas une quinzaine de personnes, Aurélie entraîne le public à la découverte des fonctions de leur espace personnel sur pole-emploi.fr, qui recèle de nombreuses possibilités. Les fonctions de base y sont abordées (s’abonner aux offres d’emploi, échanger avec son conseiller) mais aussi des services plus avancés, avec par exemple depuis juin 2018, le profil de compétences. Cette véritable carte de visite des savoir-faire permet désormais aux candidats d’afficher leurs compétences auprès des employeurs potentiels.
Les réseaux sociaux sont aussi largement développés lors de ces demi-journées : veiller à sa e-réputation, différencier les usages entre Facebook ou Linkedin, entrer en contact avec les entreprises via ces réseaux. obéissent à un certain nombre de codes méconnus du grand public et qui pourtant peuvent s’avérer très efficaces dans une recherche d’emploi si on les maîtrise à minima. Il ne s’agit pas de suivre une mode ‘‘Le but n’est évidemment pas de transformer chacun en informaticien ou spécialiste du Web, mais commencer déjà par expliquer pourquoi nous recommandons aux personnes d’utiliser ces outils, la finalité. Ainsi, concernant les réseaux sociaux, j’utilise souvent la métaphore des cannes à pêche. Un pêcheur qui tend plusieurs lignes augmente mathématiquement ses chances d’avoir une prise. Il en va de même lorsque l’on recherche un emploi. Je veille à remettre du sens et une dimension humaine dans un univers (numérique) qui en manque un peu dans certains aspects, du fait de sa forme. Nous avons des retours très positifs de nos participants, parfois un peu perdus à leur arrivée. Ils nous disent qu’il est bien plus aisé de faire ces démarches une fois que l’on leur a expliqué pourquoi les faire !’’

À Luxeuil-les-Bains et à Lure, personne ne doit rester au bord du chemin numérique.

PhotoChristelle Schad-Guillerey est conseillère à l’agence de Luxeuil-les-Bains.
Elle a en charge le suivi des demandeurs d’emploi relevant de l’insertion par l’activité économique (IAE) et a la particularité d’être au sein de son agence ‘‘ambassadrice du digital’’. Elle concilie ces deux facettes de son activité au bénéfice de personnes particulièrement ‘‘exclues’’ du monde numérique. Elle organise, en alternance sur Luxeuil et Lure, des ateliers d’initiation pour les bénéficiaires orientés par des structures telles que AIIS, Trait d’Union, Chantiers Environnement ou De-Bat’. Elle intervient également auprès des encadrants de ces structures pour une présentation des outils spécifiques à Pôle emploi afin qu’ils puissent en être à leur tour relais auprès des publics.
Son credo : ‘‘Il faut dédramatiser le digital, chacun(e) peut y arriver avec les accompagnements que nous mettons en oeuvre.’’

PARTAGER SUR
  • PARTAGER SUR Twitter (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Google+ (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Facebook (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Viadeo (Nouvelle fenêtre)
  • PARTAGER SUR Linkedin (Nouvelle fenêtre)