CV recruteur : une nouvelle solution pour vos recrutement

Comment mieux s’adresser aux demandeurs d’emploi et capter leur attention pour des postes qui peinent à être pourvus ? Pour y répondre, l’agence Pôle emploi de Guingamp expérimente le CV recruteur. Un succès qui laisse présager un déploiement de l’outil à l’échelle nationale.

Laurent Hamon, directeur agence Pôle emploi Guingamp et Rebecca Desraux, responsable RH Farmor

« Avec ce CV recruteur, c’est à l’entreprise de se vendre pour attirer les profils et non plus l’inverse ! Ça l’oblige à réfléchir à l’image qu’elle veut donner. Le candidat potentiel est également davantage mis en confiance : il sait où il postule. » Bertrand Quémard, responsable d'équipe de Pôle emploi Guingamp.

Trouver de nouveaux moyens de communication pour s’adresser aux demandeurs d’emploi

La mise en place de cet outil résulte d’une réflexion menée au sein de l’agence Pôle emploi de Guingamp : comment attirer les candidats vers l’agroalimentaire, secteur qui recrute en continu ? Bertrand Quémard part d’un constat : « Les demandeurs d’emploi ne répondent pas nécessai-rement aux offres ou aux convocations. Il fallait inventer un autre moyen de s’adresser à eux. » Sur le principe, le CV recruteur, ou CV inversé ressemble à un CV candidat. L’entreprise y expose son histoire, ses valeurs, les postes ouverts au recrutement, les avantages (salaire, mutuelle, …).

« L’entreprise est invitée à insérer une photo du responsable du recrutement ; cela dédramatise le parcours et humanise la relation. » Le CV est ensuite mis à disposition dans l’agence au sein du « bar à CV ». « Nous devons en réimprimer toutes les semaines ! Ponctuellement nous réalisons aussi des vidéos avec un smartphone pour présenter les locaux de l’entreprise. Les candidats peuvent encore davantage se projeter. » Diffusées sur les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Instagram, Twitter…) et sur les jobboards, ces vidéos comptabilisent plusieurs milliers de vues.

Un outil de recrutement ET de communication interne et externe

Sur des marchés tendus de l’hôtellerie-restauration, du bâtiment et de l’agroalimentaire, le CV recruteur a déjà montré son efficacité : « Un hôtel cherchait à constituer une équipe de 15 personnes. Au bout d’un mois d’offres classiques, il n’y était toujours pas parvenu. Avec le CV inversé, 15 jours ont suffi ! » Et ce nouveau mode de communication a un effet inattendu : « C’est aussi un moyen de communiquer vers les clients ! » Pour Rebecca Dasriaux, responsable RH chez Farmor, entreprise agroalimentaire, le CV recruteur complète les outils de communication : « Il permet de jouer à armes égales avec le candidat : il nous donne son CV, nous lui donnons celui de l’entreprise. C’est également un moyen de communiquer sur les valeurs du groupe et d’engager la conversation notamment sur les salons ou job dating. »

Le CV recruteur a définitivement intégré la panoplie des outils de recrutement : « C'est un outil qui attire l'attention des candidats, nous l’avons utilisé pour toutes nos embauches : agents de production, assistant qualité, responsable propreté, chef de poste réception et nous continuerons », assure Rebecca Dasriaux.