Enquête « Besoins en Main d’œuvre » 2016 en Bretagne

Chaque fin d’année, l’enquête BMO interroge les employeurs bretons sur leurs intentions d’embauche pour l’année à venir. Les résultats de cette enquête permettent notamment à Pôle emploi d’adapter le financement des formations en direction des métiers en tension.

 LES RESULTATS :

Fin 2015, sur 112.600 établissements recensés* en région Bretagne, 23,7% ont déclaré prévoir au moins un recrutement au cours de l’année 2016 (21,9% en 2015).

Au total, ce sont plus de 97.500 intentions d’embauche qui ont été recensées en Bretagne pour l’année 2016.

Les besoins en main‐d’œuvre progressent ainsi de +9% par rapport à 2015.

Les recrutements non-saisonniers progressent de 1%.
La hausse des besoins est donc essentiellement portée par les recrutements saisonniers (+19%). Les embauches saisonnières deviennent majoritaires (51,4%) en 2016, progressant de 4 points en un an.

La difficulté des entreprises à recruter progresse puisque 35,2% des embauches prévues sont jugées difficiles à pourvoir par les employeurs, soit une hausse de 3 points par rapport à l’an dernier.

La progression des intentions d’embauche est plus forte dans les plus grandes entreprises, spécifiquement celles de 100 salariés et plus.

Cette hausse concerne tous les secteurs, et particulièrement la construction (+28%) et les services (+11%). En volume, les services constituent le principal recruteur potentiel en Bretagne, totalisant près de 62.000 projets (dont 50% de non-saisonniers). Le 2ème secteur contributeur est l’ensemble industrie agroalimentaire et agriculture avec plus de 17.000 projets (29% de non-saisonniers): il représente 18% du total et progresse de 3% par rapport à 2015.
En termes de métiers, le plus recherché est celui des services à la personne.

 Prenez connaissance de l’ensemble des résultats, du niveau national à territorial, de l’enquête « BMO » par secteur, métier et zone géographique sur :
http://www.bmo.pole-emploi.org/