Visite d’entreprise : clé d’ouverture pour les secteurs en tension !

Comme bon nombre de secteurs en tension, l’hôtellerie-restauration peine à recruter de nouvelles recrues. Afin de pallier à cette problématique de recrutement, Pôle emploi a eu l’idée d’aller au-delà des idées reçues des candidats et les a invités à découvrir les choses par eux-mêmes. Exemple avec le Château Les Muids à La Ferté-Saint-Aubin.

« Le secteur est souvent réduit à l’expérience qu’on en a au quotidien. Et pour les jeunes, il est plutôt associé à la restauration rapide. Ce qui n’est pas un mal mais les empêche de voir le reste »

Emmanuelle Segura, Conseillère Entreprise dans le secteur de l'hôtellerie-restauration

« Ce dispositif s'adapte au besoin des jeunes de se projeter pour lever leurs craintes de l’engagement vis-à-vis d’un secteur, d’une entreprise ou d’un métier »
Andréa Buzzoni, directrice du Château Les Muids

En mars 2023, à l’occasion de la quinzaine hôtellerie-restauration, Emmanuelle Segura, conseillère entreprise Pôle emploi a organisé une visite découverte au Château Les Muids, un hôtel-restaurant situé en plein cœur de la Sologne. Une demi-journée qui a réuni une douzaine de jeunes en recherche d’emploi. Son objectif ? Leur ouvrir les yeux sur la diversité des lieux et activités du secteur. « Je me suis concentrée sur les jeunes pour bousculer la vision qu’ils peuvent avoir de ces métiers, en les immergeant au cœur d'une entreprise inhabituelle et en leur permettant de se confronter au quotidien de professionnels passionnés » , explique-t-elle. « Il est vrai que ce sont des métiers prenants qui ont des inconvénients, des horaires en coupure et du travail le week-end et les jours fériés mais pas seulement ! »

Une aubaine pour Andréa Buzzoni, la responsable du château qui a eu l’opportunité avec ses équipes de présenter l’hôtel-restaurant sous un autre jour. « Les attentes des jeunes sont assez différentes d’il y a quelques années. Aujourd’hui, c’est très important de pouvoir leur montrer les lieux. Ils peuvent ainsi rencontrer l'employeur ainsi que les membres du personnel qui partagent leur expérience : Comment sont-ils arrivés là ? Pourquoi ? Comment ont-ils évolué ? En quoi consiste leur travail au quotidien ? Ces témoignages montrent une autre facette de l'entreprise » fait remarquer Andréa Buzzoni.

Se projeter en totalité

Arrivés à l’établissement, le groupe a eu l’agréable surprise d'être accueilli avec un petit-déjeuner préparé par le chef de la maison. Ils ont ensuite écouté l’histoire d’Andréa, la gérante, sur son itinéraire de vie dans le milieu. Elle, qui a démarré tout en bas de l’échelle avant de gravir les échelons pour finir à la tête de cet endroit atypique. La visite s’est poursuivie par la découverte de l’ensemble des espaces et des métiers du château : les cuisiniers, la réceptionniste, les femmes de chambres, etc. Un package complet avec des employés qui ont parlé avec enthousiasme de leur histoire et de leur quotidien. Chacun partageant des éléments concrets de leur expérience. « Andréa a vraiment joué le jeu avec ses équipes en prenant soin de recevoir ces jeunes du mieux possible » se réjouit Emmanuelle Segura.

Le Château Les Muids est aussi un cas particulier qui a permis de montrer d'autres visages de l'hôtellerie-restauration pouvant toucher à du haut-de-gamme, de la gastronomie et du bien-être. L’établissement existe depuis 1984. Il comporte vingt chambres ainsi qu’une grande salle de réception, un mini-golf ou encore un terrain de tennis. C’est un lieu tranquille qui propose différents types de séjours et accueille également des séminaires et des événements. « Le secteur est souvent réduit à l’expérience qu’on en a au quotidien. Et pour les jeunes, il est plutôt associé à la restauration rapide. Ce qui n’est pas un mal mais les empêche de voir le reste » reconnaît Emmanuelle Segura.

Une autre raison qui a poussé la conseillère à proposer cette expérience au château est sa difficulté d’accès en termes de mobilité. Le domaine se situe dans la commune de La Ferté-Saint-Aubin, à 30 minutes d’Orléans. Or, il est important de prendre en compte le trajet à effectuer pour venir sur son lieu de travail. Une condition importante à évaluer avant la prise d’un emploi. « L'agence m'a accordée un budget pour louer un bus. Ça a permis de sécuriser la venue des jeunes et de partager un premier moment d'échange avec eux » précise Emmanuelle Segura.

Faciliter l’engagement

« Ce dispositif s'adapte au besoin des jeunes de se projeter pour lever leurs craintes de l’engagement vis-à-vis d’un secteur, d’une entreprise ou d’un métier » explique Andréa Buzzoni. Plutôt que de faire des démarches à distance sans savoir où ils mettent les pieds, la visite leur donne un aperçu de ce à quoi s'attendre dans un contexte moins formel. Les échanges sont plus libres. Les demandeurs d’emploi sont rassurés, et moins stressés que lors d’un entretien strict. Mais l’histoire ne s'arrête pas là ! À l’issue de cette journée, une candidate très intéressée de rejoindre les équipes du château a pu bénéficié d’une formation AFPR pour accompagner son recrutement. Avant de déboucher sur un CDD de 6 mois en tant qu’employée polyvalente. Un contrat lui permettant d’acquérir une expérience solide dans diverses tâches. « Elle a été ravie qu’on se montre prêt à l’accueillir et à la former » explique Andréa Buzzoni.