Le Contrat Initiative Emploi Jeunes

Evolution du dispositif CIE jeunes suite au nouvel arrêté préfectoral du 16 février. Plus qu’un parcours, une opportunité pour les demandeurs d’emploi rencontrant des difficultés à s’engager dans une expérience professionnelle

Le Contrat Initiative Emploi Jeunes ou CIE est une solution qui permet aux demandeurs d’emplois d’être recrutés et formés aux méthodes, pratiques et cultures d’entreprise d’employeurs. Il permet à des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles de s’engager dans une expérience professionnelle tout en étant suivies par un référent chargé de leur insertion.

Le CIE Jeunes a pour objectif de développer, dans le cadre d’une activité professionnelle, des compétences transférables ou mobilisables dans un autre environnement. L’Etat, dans le cadre de son plan de relance, notamment avec #1jeune1solution, a mis en place un CIE spécifique au public jeunes, impacté particulièrement ces derniers mois. Les employeurs du secteur marchand peuvent, dorénavant, bénéficier d’une aide financière lorsqu’ils recrutent un jeune âgé de moins de 26 ans ou reconnu travailleur handicapé jusqu’à 30 ans inclus.
L’intérêt pour les employeurs est de recruter des jeunes en les formant à leurs méthodes, leurs pratiques et leurs cultures d’entreprise. Une occasion pour l’entreprise, de s’engager pour l’insertion professionnelle d’un jeune, d’anticiper l’évolution des métiers et compétences, ou encore de remplacer des collaborateurs partant à la retraite.

Quels sont les critères à respecter pour recruter un jeune en contrat CIE ?
  • Pour qui ? Pour les jeunes âgés de moins de 26 ans ou les jeunes reconnus travailleurs handicapés jusqu’à 30 ans inclus.
  • C’est quoi ? Un contrat en CDD ou CDI.
  • De quelle durée ? D’une durée minimale de 6 mois (renouvelables dans la limite de 24 mois, avec un minimum hebdomadaire de 20 heures).
  • Où se renseigner ? Sur les liens en bas de cette page ou directement à une agence Pôle emploi.
  • Pourquoi ? Pour favoriser l’engagement des jeunes rencontrant des difficultés à trouver un emploi tout en leur proposant un suivi.

Vous souhaitez plus d’informations sur :

Pour en illustrer ces propos, nous allons vous raconter l'histoire de Viviane, une jeune femme de 20 ans, titulaire d’un CAP esthétique, dernièrement arrivée en Région Centre-Val de Loire. En parcourant les offres d’emploi disponibles sur pole-emploi.fr, elle s’est arrêtée sur une offre publiée par la gérante d’un institut de beauté à quelques kilomètres de chez elle. Elle y postule et obtient un entretien dès le lendemain.
En faisant le point sur les candidatures liées à cette offre, Hélène, conseillère dédiée à la relation aux entreprises, échange avec la cheffe d’entreprise qui lui émet une réserve sur le manque d’expérience de cette jeune candidate tout juste sortie d’apprentissage. Après quelques minutes de négociations, Hélène lui propose une solution pouvant s’adapter à son besoin, la mesure CIE jeune.
Grâce à ce dispositif, cet employeur peut à la fois continuer à former cette nouvelle jeune salariée aux compétences et pratiques attendues de son entreprise tout en bénéficiant d’une aide financière adaptée à son recrutement. Quelques semaines après l’embauche de Viviane, l’entreprise se dit « ravie » de l’intégration de sa nouvelle employée qui « se passe très bien ».
Elle en a d’ailleurs modifié les conditions de son contrat en le passant d’un contrat de 24 heures par semaine à semaine à 30 heures, et d’un CDD de 3 mois à 6 mois.