Embaucher un jeune, pourquoi maintenant plus que jamais ?

#1jeune1solution renforce les aides au recrutement des jeunes : aide à l’emploi des jeunes, alternance, Parcours emploi compétences… On fait le point en fonction de votre situation… Objectif jeunes !

entretien.jpg (Businesspeople handshaking after deal or interview)AIDE À L’EMPLOI DES JEUNES :
CAP SUR LES NOUVELLES EMBAUCHES

 

Entreprises et associations, si vous embauchez un jeune de moins de 26 ans entre août 2020 et janvier 2021, vous pouvez bénéficier d’une aide pouvant s’élever jusqu’à 4 000 euros pendant un an.
Parmi les conditions pour en bénéficier : le contrat de travail doit être de plus de 3 mois (CDI, CDI intérimaire, CDD) et la rémunération peut aller jusqu’à 2 fois le SMIC.

A noter : vous ne pouvez cumuler cette aide avec une autre aide étatique liée à l’insertion, l’accès ou le retour à l’emploi, tels que le parcours emploi compétences ou l’aide à l’alternance.

Par où commencer ? Pour en savoir plus, consultez toutes les infos sur cette aide.
Les demandes d’aide sont à adresser à l’Agence de services et de paiement (ASP) via la plateforme de téléservice SYLAé ouverte depis le 1er octobre 2020.
Pour tout renseignement complémentaire, appelez le numéro d’assistance de l’ASP au 0 809 549 549.


L’ALTERNANCE RELANCÉE, AVANTAGES FINANCIERS ET D’INSERTION NOTOIRES

Entreprises, saisissez-vous de l’aide exceptionnelle au recrutement des alternants mise en place par le gouvernement en juillet 2020 et intégrée au plan #1jeune1solution : 5000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans, 8000 euros pour un majeur par contrat préparant à un diplôme ou à un titre de niveau master ou inférieur, signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 (cette aide est aussi valable pour les moins de 30 ans en contrat de professionnalisation).

A noter : des conditions particulières sont applicables pour les entreprises de plus de 250 salariés soumises à la taxe d’apprentissage. Ici encore, au-delà de l’aide financière, recruter un alternant représente une véritable richesse pour l’entreprise : formation du jeune aux spécificités du poste pendant 1 an ou plus, imprégnation de votre culture d’entreprise, investissement sur l’avenir, avec un potentiel recrutement permanent en ligne de mire. Digital native, ce dernier vous apportera aussi ses compétences générationnelles et celles acquises au Centre de Formation des Apprentis, en parallèle de l’exercice de son contrat.

Par où commencer ? Pour calculer vos aides et trouver les contacts utiles, rendez-vous sur le simulateur. Pour identifier une formation et un centre de formation d’apprentis, rendez-vous sur « rechercher une formation » sur le Portail de l’alternance.Pour déposer vos offres et contacter des candidats, rendez-vous sur pole-emploi.fr.


PARCOURS EMPLOI COMPÉTENCES, DISPOSITIF EXISTANT RENFORCÉ PAR LE PLAN #1JEUNE1SOLUTION

Employeurs du secteur non-marchand, le plan #1jeune1solution prévoit 60 000 parcours emploi compétences (PEC) de plus que les 20 000 prévus initialement en 2021. Profitez de cette opportunité pour embaucher un jeune éloigné du marché du travail, en CDI ou CDD de neuf mois minimum, à temps plein ou partiel (20 heures minimum par semaine).
Côté aides, vous percevrez entre 30% et 60% du SMIC brut.

Au-delà de l’aide financière, il s’agit d’une réelle opportunité d’insérer durablement un jeune dans le monde du travail. C’est pourquoi le PEC demande de votre part son accompagnement renforcé, notamment à travers sa formation et le développement de ses compétences et de ses qualités professionnelles.

Par où commencer ? Entamez vos démarches en contactant dès maintenant votre conseiller Entreprise ou un conseiller d’une Mission locale. Consultez toutes les infos sur le PEC et en prospectus.