Construire un projet solide, avec nos partenaires, pour les demandeurs d’emploi

Christian Sanfilippo a été nommé directeur régional de Pôle emploi Corse le 1er juillet dernier.

Construire un projet solide, avec nos partenaires, pour les demandeurs d’emploi

Ce Cévenol d’origine connaît bien l’institution et affiche ses ambitions pour l’Île : dialogue avec les partenaires, accompagnement des demandeurs d’emploi et renforcement des outils de formation pour faciliter l’insertion sur le marché du travail.
« Je suis optimiste car j’arrive dans une région où les chiffres du chômage sont plutôt orientés à la baisse (6,8 % au premier trimestre contre 7,8 % en France métropolitaine). La Corse est ladeuxième région de France, après la Bretagne, où ce taux est le plus bas.» – Christian SanfilippoDirecteur régional de Pôle emploi Corse.

Plus d’offres, plus de CDI

La Corse lui fait penser à ses Cévennes natales, avec la mer en plus. Après avoir occupé plusieurs postes au sein de Pôle emploi, et dernièrement celui de directeur régional adjoint en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Sanfilippo a fait le choix de l’île de Beauté, « une région dynamique, surtout en période estivale, avec un tissu économique composé de TPE/PME.
Un beau challenge en somme
». À 59 ans, le nouveau directeur se retrouve donc à la tête des 270 agents et des 7 agences que compte Pôle emploi sur la région.
« Grâce à une activité saisonnière très importante en Corse, nous comptabilisons sur le 1er semestre 2021, 11 888 offres d’emploi déposées contre 10 842 à la même période en 2019, soit une hausse de près de 10 %. Cela s’explique par un recrutement massif et tardif lié à la crise sanitaire », explique Christian Sanfilippo.
« Il faut aussi noter qu’il y a une augmentation du nombre de contrats en CDI – 2 851 en 2019 contre 3 520 aujourd’hui – attribuée à un effet de rattrapage sur l’emploi et à une visibilité des entreprises qui s’accélère. »
Les secteurs de l’hôtellerie-restauration et du tourisme-loisirs sont ceux qui proposent le plus d’emplois, suivis par l’agriculture et la pêche, le commerce et le BTP.

Quels sont les objectifs du nouveau directeur régional ?

Si les chiffres sont donc encourageants, le nouveau directeur n’en oublie pas son premier objectif : « Construire une relation durable avec les acteurs économiques et la collectivité de Corse. » Un autre axe de travail sera de se concentrer sur les métiers en tension en dialoguant avec les fédérations et les organisations patronales pour « unir nos forces ».
En parallèle, le plan stratégique de Pôle emploi prévoit, entre autres, un partenariat avec Cap emploi : « Avec Christian Sanfilippo, nous avons une vision commune du rapprochement », détaille Dominique Silvani, Directrice régionale de Cap emploi Corse.
« Nous allons agir en complémentarité car, dans chaque agence Pôle emploi, il y aura un conseiller dédié aux demandeurs d’emploi en situation de handicap.
Le but est d’améliorer le sourcing pour trouver le bon profil adapté à chaque poste. Il faut rappeler que fin juin, en Corse, les demandeurs d’emploi en situation de handicap sont au nombre de 1 830, soit 9,9 % du total des demandeurs d’emploi.
»
Enfin, Christian Sanfilippo tient également à « anticiper la saison prochaine pour avoir une demande d’emploi en adéquation avec les besoins des entreprises ».
Un focus sera fait sur la formation initiale et professionnelle pour « accompagner les demandeurs d’emploi de longue durée vers le marché du travail ».
Pour instaurer cette dynamique, des formations d’adaptation au poste de travail et des formations préalables au recrutement seront davantage proposées.

Construire un projet solide, avec nos partenaires, pour les demandeurs d’emploi