#1Jeune1Solution : « tous mobilisés » à Saint-Denis pour l’emploi des jeunes

Un nouveau franchisé de restauration rapide a ouvert ses portes mi-juin à Saint-Denis. Les équipes de Pôle emploi se sont investies dans ce re-crutement en mobilisant les aides à l’embauche et divers dispositifs de formation.

resto_rapide_quick_308.jpg









Plus d’une vingtaine de demandeurs d’emploi a été embauchée pour l’ouverture de ce nouveau restaurant. ©DR

« Pour ce recrutement, les conseillers entreprise du Pôle emploi de Saint-Denis se sont rapprochés de l’équipe jeune et de la Mission locale. Nous avons mis en place tous les dispositifs éligibles dans le cadre de l’opération #1Jeune1Solution. » Cyrille Jutteau, directeur de l’agence Pôle emploi de Saint-Denis.

Réunions d’information et sourcing
L’agence Pôle emploi de Saint-Denis a été sollicitée par une en-seigne de restauration rapide pour l’ouverture de son deuxième restaurant à Saint-Denis : « Nous avons l’habitude de travailler pour ce recruteur qui nous a contactés bien en amont de l’ouverture, ce qui a permis aux équipes de Pôle emploi d’anticiper ses besoins » explique Cyrille Jutteau, directeur de l’agence Pôle emploi de Saint-Denis.
Une trentaine de postes d’équipier était à pourvoir dans cet établissement : en tout, huit sessions de recrutement ont été organisées en quatre semaines. « Nous avons travaillé sur le sourcing des demandeurs d’emploi avec l’équipe jeune de Saint-Denis et la Mission locale. Le recru-teur n’avait pas forcément de prérequis pour les candidats mais il souhaitait embaucher des “gens du coin”. Les postulants devaient être motivés et être prêts à s’adapter aux horaires particuliers de la restauration. » Après avoir fait découvrir le métier aux jeunes lors de réunions d’information, les candidats ont passé un entretien avec le recruteur sur le site de Pôle emploi Saint-Denis pour respecter les mesures sanitaires.

Quels dispositifs ont été mis en place ?
Au total, 125 personnes ont été invitées, 62 ont assisté à l’information collective et 43 ont été présélectionnées par Pôle emploi. « Finalement, 23 candidats ont été recrutés. Ils ont tous bénéficié d’une Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POE) dans d’autres restaurants déjà ouverts, pour sécuriser leur intégration dans leurs nouveaux postes », précise Cyrille Jutteau. Parmi ces nouvelles recrues, une dizaine a été embauchée en CDI temps partiel avec un contrat unique d’insertion - contrat initiative emploi (CUI - CIE) réservé aux moins de 26 ans pour accompagner leur intégration en entreprise : « La majorité des postulants était des jeunes.
À Saint-Denis, sur 14 000 demandeurs d’emploi en catégorie A, 17% ont moins de 30 ans. » Les salariés, embauchés en CUI-CIE, sont rémunérés conformément aux dispositions conventionnelles de l’entreprise. De son côté, l’employeur bénéficie d’une aide financière mensuelle dans la limite de 47% du Smic horaire.
« Dans ce nouveau restaurant, nous avons aussi mis en place des contrats d’apprentissage dont un sur le poste d’assistant manager. Les futurs salariés sont donc formés directement sur le terrain en étant intégrés à l’équipe », continue Cyrille Jutteau. Ce recrutement a permis de détecter de « très bons profils, qui pourront être mobiles ou évoluer dans les restaurants du groupe », conclut le directeur de l’agence Pôle emploi de Saint-Denis.