Formation : La SNCF Réseau mise sur les POEI pour recruter sur les postes d’électrotechnicien

Pôle emploi Île-de-France accompagne le recrutement des futurs collaborateurs de la SNCF Réseau. Pour des postes en tension, comme ceux d’électrotechnicien, le choix de la POEI se révèle être une bonne option pour l’employeur comme pour le candidat.

sncf_reseau_poei_308.jpg










Les futurs collaborateurs suivent une formation de 400h dispensée par le GRETA dans le cadre de leur POEI. ©DR

« Les formations en POEI ont été spécialement conçues par la SNCF Réseau et le GRETA pour répondre aux besoins spécifiques des métiers liés à l’électricité. Ces postes requièrent des habilités très précises : être diplômé d’un CAP ou BEP électricité et n’avoir aucune pathologie médicale, par exemple, en font partie. »
Éric Siebert, conseiller en recrutement de l’agence Pôle emploi Paris 16 et 17e Cardinet.

Diversifier les profils
Depuis sept ans, les équipes de Pôle emploi travaillent conjointement avec la SNCF Réseau pour trouver des solutions de recrutement efficaces. « Les besoins pour cette entreprise sont très importants », souligne Éric Siebert, conseiller en recrutement de l’agence Pôle emploi Paris Cardinet. « En parallèle à des processus de recrutement classiques, nous avons décidé de mettre en place des POEI, des préparations opérationnelles à l’emploi individuelles, pour des postes de technicien en électricité où les profils de candidats adaptés se font plus rares.
Concrètement, la POEI permet la mise en place d'une formation de préparation à la prise de poste. La POE individuelle permet de résorber efficacement l'écart entre les compétences du candidat et les compétences requises par le poste. « Ce dispositif permet également de toucher des personnes éloignées du marché du travail ou qui ne se seraient pas positionnées de leur propre initiative sur cette offre. L’objectif est en fait de diversifier les profils des postulants » développe Barbara Gens, conseillère en recrutement de l’agence Pôle emploi Paris Cardinet.

Quelle garantie pour le futur salarié ?
Dans ce processus de recrutement pour la SNCF Réseau, « tous les candidats passent les mêmes tests. Si ceux-ci sont concluants, certains sont embauchés directement, d’autres passent par la POEI ». Les futurs collaborateurs suivent donc une formation de 400 h, ici mise en place spécifiquement par la SNCF Réseau et le GRETA. « Avec la POEI, la SNCF Réseau donne la chance à des gens dont le CV est un peu juste au niveau de l’expérience mais qui sont particulièrement motivés » explique Laurent Carré de l’agence d’évaluation et de recrutement de la SNCF Réseau. « On y voit en fait un dispositif socialement responsable. » Lorsqu’un candidat entre en POEI, l’entreprise s’engage à signer un contrat d’embauche, à condition que la formation soit menée à son terme et que les évaluations soient réussies. Un dispositif qui montre ses preuves puisque « depuis 2014, il y a eu 90% d’intégration en CDI au sein des équipes de la SNCF Réseau » détaille Éric Siebert. Une à deux sessions de recrutement pour ces postes sont organisées chaque année par Pôle emploi et la SNCF Réseau. Dans la région parisienne, la POEI est également mise en place dans des entreprises telles que Talentsoft (big data), le Jardin d’acclimatation (tourisme), Protectim (sécurité), dans des PME en informatique ou bien encore chez des artisans fromagers. « Chaque recrutement est une aubaine, une chance pour l’entreprise. Et ce dispositif de POEI fonctionne très bien à la SNCF Réseau, donc nous allons poursuivre dans cette voie. » Laurent Carré, Agence d’évaluation et de recrutement de la SNCF Réseau.