Accéder aux espacesBloc fermé
Changer de régionBloc fermé
Actualités

Le salon de la mobilité à Mayotte : une première réussie pour le Pôle emploi de Mayotte

Les lundi 8 et mardi 9 avril derniers s’est tenu le premier salon de la mobilité à Mayotte, organisé par le Pôle emploi porté par la conseillère référente à la Mobilité Flaccine DANIEL aidée par les équipes CDE, ADEPEC, AIJ et ADEFF

Faire bouger !

Ce 1er salon a eu lieu sur le site de l’université de Dembeni et ouvert par le Directeur Régional J-C. BAKLOUTI.
Un salon durant lequel les exposants ont représenté les possibilités offertes pour « faire bouger » leur vie professionnelle en passant notamment par l’international.

S’ouvrir l’esprit, sortir de sa zone de confort, découvrir le monde… c’est le message que certains jeunes Mahorais ayant déjà fait l’expérience de la mobilité ont voulu véhiculer auprès des jeunes Mahorais venus découvrir ce premier salon de la mobilité internationale. Tous les profils, du jeune diplômé au senior actif en passant par le demandeur d’emploi, le porteur de projet ou encore le salarié, ont été invités à parcourir les différents stands autour de divers thématiques tels que : « La question de mobilité : de quoi parle-t-on et pourquoi l’envisager ? », « J’ai osé entreprendre, oui et hors Mayotte ! », « Un stage, une formation : partir pour mieux revenir », etc.

Pour la première fois à Mayotte, les demandeurs d’emploi découvraient le salon de la mobilité. Un évènement unique qui a rassemblé durant deux jours environ 500 visiteurs, tous curieux de s’informer, d’orienter leurs carrières, de rebondir, d’organiser ou de consolider l’équilibre de leurs vies actives.

Le salon a refermé ses portes sur les témoignages d’anciens étudiants mahorais ayant osé sauter le pas de l’international. Ces derniers n’ont pas manqué de susciter un vif intérêt chez les personnes venues s’informer. Ils n’ont pas manqué non plus d’encourager certains qui ambitionnent, d’ici quelques années, de partir se former en dehors des frontières mahoraises.
A retenir : Partir pour mieux revenir diront certains.