L’alternance : la bonne idée pour se former aux métiers de la grande distribution

Récemment, un hypermarché de Niort a embauché 14 jeunes en contrat d’apprentissage, en partenariat avec Pôle emploi. Objectif : les former en interne pour qu’ils obtiennent leur certification.

« Ce sont les hommes qui font la richesse d’une entreprise. Nous misons sur un management bienveillant. Si les collaborateurs sont engagés, motivés et respectueux et que nous leur fournissons de bonnes conditions de travail, c’est un modèle gagnant-gagnant. Il en est de même pour nos jeunes en apprentissage. Le but est de transmettre nos compétences, nos valeurs et notre savoir-faire pour qu’ils réussissent. »

Alexandre Clet – Directeur d’un hypermarché à Niort

Contrat en alternance rémunéré


Le contrat d’apprentissage est ouvert aux personnes âgées de 16 à 29 ans (et aux travailleurs handicapés sans limite d’âge). « Nous avons validé les offres de recrutement avec Alexandre Clet, le directeur du magasin, et fait une présélection des candidatures avant de les lui transmettre. Chaque candidat a pu bénéficier d’une immersion pour découvrir le magasin et le métier avant d’intégrer l’apprentissage. Nous avons aussi diffusé l’information à nos partenaires et notamment à la Mission locale de Niort », détaille Audrey Oliveri, conseillère Pôle emploi de l’agence de Niort. Concrètement, l’hypermarché a surtout des besoins en préparateur de commande drive, employé de rayon et en encaissement. « Dans un futur proche, il y aura beaucoup de départs en retraite dans notre magasin et cela s’anticipe », explique Alexandre Clet. « Je propose donc ces contrats en alternance pour permettre aux jeunes de découvrir le milieu de la Grande et Moyenne Surface. »

Quels sont les avantages d’un contrat en apprentissage ?


Chaque alternant suivra une formation théorique et pratique de douze mois. « Nous leur fournissons à chacun un ordinateur portable », souligne le directeur du magasin. « Ces contrats en apprentissage leur permettent de découvrir le métier et de savoir s’ils veulent continuer dans cette voie. De notre côté, nous les accompagnons dans leur formation jusqu’à l’obtention de leur certification. L’objectif est de les intégrer à l’équipe de l’hypermarché de Niort si toutes les conditions requises sont atteintes. »

Le magasin a également commencé un partenariat avec le CFA de Niort pour trouver des candidats en boucherie et charcuterie : « Nous peinons à recruter pour ces métiers qui n’attirent plus. Avec un contrat d’apprentissage, les candidats peuvent évaluer sur plusieurs mois si le métier leur plaît ou non. Dans tous les cas, nous sommes heureux de les accueillir pour les former et leur donner toutes les compétences pour trouver un emploi stable à l’avenir », conclut Alexandre Clet.

« C’est un vrai plus, pour les apprentis, de pouvoir se former directement dans les entreprises qui les accueillent, comme c’est le cas ici dans cet hypermarché de Niort. »

Audrey Oliveri – Conseillère Pôle emploi à l’agence de Niort